Peste porcine africaine : les éleveurs de porcs et sangliers doivent déclarer leurs animaux

Publié le 03/10/2022 - 12:20
Mis à jour le 06/10/2022 - 16:02

Même si la France n'est actuellement pas touchée, la peste porcine africaine progresse en Europe. Les préfectures invitent donc tous les détenteurs de porcs et de sangliers à déclarer et identifier leurs animaux. Cette démarche est obligatoire.

La peste porcine africaine (PPA) est une maladie virale contagieuse des porcs et des sangliers, sans danger pour l’homme mais avec de graves conséquences pour la santé des animaux et l’économie de la filière porcine. Il n’existe ni vaccin, ni traitement contre la PPA.

Présente dans certains pays d'Europe et notamment en Italie du Nord (Piémont, Ligurie, Latium) et en Allemagne, l’introduction de la peste porcine africaine en France "pourrait avoir des conséquences socio-économiques et sanitaires graves pour les filières professionnelles concernées" selon la préfecture du Jura.

La France est actuellement indemne de peste porcine africaine, mais la dynamique de déplacement du virus en Europe fait peser "une menace permanente sur les populations de sangliers et de porcs de l’Hexagone".

La PPA peut être véhiculée par les animaux vivants, mais aussi par les denrées alimentaires contenant du porc ou du sanglier, par les véhicules, matériels et tenues vestimentaires. La lutte contre cette maladie réglementée implique "le respect de mesures de prévention et de vigilance, notamment pour les éleveurs de porcs et de sangliers, les détenteurs de porcs d'agrément, les chasseurs et toute personne ayant voyagé en Europe centrale et orientale".

Une déclaration obligatoire dès le premier porc ou sanglier

Dans le cadre du plan de prévention de la PPA élaboré en février 2022, les services de l’État et les professionnels de la filière porcine se mobilisent en Bourgogne-Franche-Comté pour un recensement de l’intégralité des détenteurs de porcs et de sangliers sur le territoire, notamment les exploitations et les élevages.

En effet, tout détenteur de porc ou de sanglier (à titre professionnel, de consommation familiale ou d’animal de compagnie) doit déclarer et identifier ses animaux. Cette déclaration est obligatoire dès un seul porc ou sanglier et à faire auprès de l’Établissement de l’élevage (EdE) du département concerné. Pour les départements du Doubs, du Jura, de Haute-Saône et du Territoire de Belfort :

  • EdE de Franche-Comté
    1 B Rue des Entreprise BP 65
    25410 VELESMES ESSARTS
    03.81.82.67.00
    contact@edefc.fr

"Signaler à un vétérinaire tout signe évocateur de la maladie"

Afin de recenser l’ensemble des détenteurs de porcs ou sangliers en Bourgogne-Franche-Comté, les établissements de l’élevage (EDE) et les interprofessions porcines (correspondants régionaux BDPorc) ont lancé une enquête de mise à jour des données relatives aux détenteurs déjà déclarés.

En complément, afin d’informer les détenteurs de porcs ou sangliers non déclarés de leurs obligations, les mairies sont destinataires d’un message de vigilance, accompagné d’une affiche sur la PPA rappelant, pour tout détenteur, "l’obligation de déclarer son animal ou ses animaux, l’importance de respecter les mesures sanitaires et de surveiller l’état de santé des animaux afin de signaler à un vétérinaire tout signe évocateur de la maladie".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

L’Art Urbain dans les territoires récompense le projet expérimental de revalorisation d’un site horloger à Besançon

Comme chaque année depuis 1997, L'Art urbain dans les territoires organise le prix national arturbain.fr pour faire connaître des actions exemplaires conduites par des équipes pluridisciplinaires. Ce mardi 29 novembre, à l’auditorium de la Tour Séquoia dans le quartier de la Défense à Paris, le groupe SMCI à Besançon a reçu le prix dans la catégorie "Respect de l’environnement" pour son projet expérimental inédit sur l'ancien site horloger "Fralsen" dont l’objectif est de revaloriser cet ensemble industriel à des fins environnementales.

Amancey : la remise des prix du concours des prairies fleuries aura lieu le 3 décembre

Les prairies fleuries sont des herbages non semés, riches en espèces, qui sont fauchés ou pâturés à destination de l’alimentation du bétail. Le concours des prairies fleuries récompense le meilleur équilibre agro-écologique des prairies. La cérémonie aura lieu le samedi 3 décembre à partir de 9 h 45 à la fruitière du Pays de Courbet - Zone artisanale du Grand Bois - à Amancey.

Le projet expérimental de revalorisation du site " Fralsen " à Besançon, présenté au Salon des maires à Paris

Mardi 22 novembre, le groupe SMCI sera présent au Salon des maires à Paris pour présenter un projet expérimental hors du commun sur le site "Fralsen" à Besançon dont l’objectif premier est la revalorisation de la friche industrielle à des fins environnementales. Explications.

Action des Jeunes Écologistes de Franche-Comté en forêt de Chaux concernant la COP 27

Le dimanche 6 novembre 2022, Les Jeunes Écologistes de Franche-Comté se sont retrouvés au cœur de la forêt de Chaux de Dole pour exprimer leur mécontentement face à l’organisation de la COP 27 sous sa forme actuelle et afin de dénoncer la décision du gouvernement relative au vote du  projet de loi de finances pour 2023 qui encourage la privatisation de l’ONF. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.63
couvert
le 04/12 à 0h00
Vent
0.29 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
84 %