Pierre Bouvier : pourquoi il ne se représente pas à la tête de l'union des commerçants de Besançon…

Publié le 14/01/2017 - 11:01
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:24

Élu président de l'union des commerçants en avril 2014, Pierre Bouvier, qui tient également le magasin "La Paillotte" à Besançon, décide de ne pas se représenter au printemps prochain. Il nous explique son choix.

PUBLICITÉ

Depuis l’annonce de sa non-candidature à la tête de l’UCB au printemps 2017, le  téléphone de Pierre Bouvier n’arrête pas de sonner ce samedi matin ! Dans son tout récent courrier de vœux adressé aux 220 adhérents de l’union des commerçants de Besançon, il annonce sa décision et indique que la trésorière Sophie Duroy, la trésorière, souhate aussi « passer la main ».  Élu en avril 2014, pourquoi décide-t-il de partir trois ans plus tard alors qu’il a « assaini » la situation ?  Au-dessus des anciennes querelles, il a su insuffler une vision constructive du commerce au centre-ville et a pérennisé avec son équipe trois emplois au sein de l’association. Pierre Bouvier s’explique.

 La décision surprend chez les commerçants. Pourquoi décider de ne pas vous représenter ?

Pierre Bouvier :  « Tout d’abord, je tiens à préciser qu’il n’y a aucune animosité ni  aucune rancœur. Au contraire. J’ai beaucoup de respect pour les adhérents, c’est pourquoi je leur ai envoyé ce courrier de vœux pour 2017 dans lequel j’explique les raisons pour lesquelles je ne me représente pas. Lorsque j’ai été élu en avril 2014, j’avais précisé que je ne passerais pas ma vie  à l’UCB et que je ferais le travail  pour rendre l’UCB viable sur le long terme. C’est un choix en cohérence avec ce que je suis et avec ce que j’avais dit…« 

 Pourtant, cela ne fait « que » trois ans que vous présidez l’UCB…

 PB : « Oui, mais trois années très actives et pour est moi la qualité d’un mandat n’est pas proportionnelle au temps que l’on y passe ! Et puis, je pars aussi d’un principe : ne jamais quitter lorsque tout va  mal. Je préfère partir lorsque la situation est stable. Je laisse une association saine avec une équipe saine et de beaux projets. Ce sera d’autant plus aisé pour mon successeur. Et puis, je pars aussi du principe que je n’ai pas le monopole des bonnes idées. Je n’ai aucun doute sur le fait il y aura d’autres forces vives qui prendront le relais… »

Ces derniers mois, il y a eu beaucoup de Turn-Over dans le commerce du centre-ville, on répète que les habitudes ont changé, notamment avec le Tram, quelle est votre analyse ?

 PB: « Moi, je regarde les faits. Avec les dernières installations, les derniers investissements (Intranquille, Superdry, restauration) Pensez-vous que certains s’installeraient et investiraient des dizaines de milliers d’euros s’ils pensaient  que le centre-ville n’était pas viable ? En tant que président, j’ai régulièrement au téléphone des investisseurs, des grandes marques qui recherchent des emplacements et qui souhaitent s’installer, c’est bon signe. Quant aux habitudes, oui le tram, internet ont changé les habitudes. Nous aussi, changeons les habitudes…  « 

  • La prochaine AG de l’Union des Commerçants de Besançon pour l’élection de la nouvelle équipe dirigeante n’est pas encore programmée. Elle devrait se tenir en avril mai 2017. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.76
partiellement nuageux
le 21/08 à 0h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1028.17 hPa
Humidité
94 %

Sondage