Plan de soutien au Tourisme : vous pourrez partir en France en juillet et août

Publié le 14/05/2020 - 13:07
Mis à jour le 14/05/2020 - 13:17

Édouard Philippe s’est exprimé jeudi 14 mai 2020 sur le « plan Marshall » de 1,3 milliard d’euros pour sauver le tourisme. Après avoir annoncé que les Français pourraient partir en vacances en juillet et en août, le Premier ministre a dévoilé comment l’État comptait soutenir ce secteur ébranlé par la crise sanitaire du Covid-19.  

18 milliards d’euros et des engagements pour cet été. Un comité interministériel du Tourisme s’est tenu jeudi matin à l’hôtel Matignon. Face à « la pire épreuve de son histoire moderne », ce secteur espérait des réponses. Le chef du gouvernement a notamment annoncé un plan d’aides« sans précédent » pour les professionnels.

Édouard Philippe a affirmé  que le tourisme "fait probablement face à la pire épreuve de son histoire moderne". Un plan d'investissement a été décidé avec la Caisse des dépôts et par Bpifrance à hauteur de 1,3 milliard d'euros. Le sauvetage du tourisme "est une priorité", a ajouté le Premier ministre.

Hôtels, restaurants, voyagistes : toute la filière française est à l'arrêt depuis mi-mars et 62 000 de ses entreprises ont d'ores et déjà bénéficié de 6,2 milliards d'euros de prêts garantis par l'État. Après avoir débloqué une aide d'urgence, le gouvernement dit vouloir à présent "accompagner à la fois la reprise, puis la relance d'un secteur" mis à terre par l'épidémie de Covid-19 et qui représente 7 % du PIB français, ainsi que 2 millions d'emplois.

"L'effort d'investissement" de l'État sera porté par la Banque des Territoires et Bpifrance, "qui ont formalisé un plan de relance Tourisme commun de plus de trois milliards d'euros de financements entre aujourd'hui et 2023", sous forme de prêts et d'investissements en fonds propre, selon les détails du plan.

En revanche, le gouvernement n'a pas fait de geste sur la TVA, qu'un collectif de restaurateurs emmené par Olivier Bertrand, le patron du groupe Bertrand (Quick, Burger King, Hippopotamus…), souhaitait voir abaissée à 5,5 %.

Partir en France

"Les Français pourront partir en vacances en juillet et août", a-t-il affirmé, sous réserve toutefois"de possibles restrictions très localisées"

Il faudra en revanche patienter encore un peu pour le mois de juin. Les"modalités" de réouverture des établissements (hôtels, restaurants, campings…) seront dévoilées dans la semaine du 25 mai 2020.  "Les Français peuvent prendre leurs réservations", a encore encouragé le Premier ministre, en soulignant que "les acteurs du tourisme, de l'hôtellerie se sont engagés à faire en sorte qu'ils soient intégralement remboursés dans l'hypothèse où l'évolution de l'épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances".

Le Premier ministre ne souhaite pas être accusé d'imprudence face à une éventuelle"seconde vague" épidémique. Pour les départements qui resteront en vert,"l'objectif d'ouverture est bien fixé au 2 juin", a rappelé le chef du gouvernement.

Le chômage partiel prolongé jusqu'à septembre

Parmi les mesures annoncées à l'issue d'un comité interministériel à Matignon figurent un accès étendu au fonds de solidarité et au chômage partiel pour les entreprises du secteur.

Le"fonds de solidarité" sera maintenu pour certaines entreprises jusqu'à fin 2020. Sont concernées les structures de moins de vingt salariés et ayant jusqu'à 2 millions de chiffre d'affaires maximum. Le chômage partiel sera lui intégralement pris en charge jusqu'en septembre 2020. L'État promet aussi une exonération de cotisations sociales patronales pour toutes les entreprises du secteur "tant que la fermeture durera".

Facilités pour les prêts bancaires

Niveau bancaire, la possibilité d'emprunter sera garantie via deux dispositifs :"un prêt garantie État saison" (jusqu'aux trois meilleurs chiffres d'affaires mensuels de l'année précédente), et les"prêts de la BPI", dont l'enveloppe passe de 250 millions à un milliard d'euros.

Selon Édouard Philippe, les banques vont enfin proposer "un report des mensualités" de tous ses prêts dans les douze prochains mois.

Plafond des tickets-restaurant 

La relance du tourisme passera aussi par la consommation des"tickets-restaurant" mis de côté pendant le confinement. Le plafond d'utilisation journalier passe de 19 à 38 euros."Ça peut paraître accessoire, ça ne l'est pas du tout", a indiqué le Premier ministre.

Remboursement à 100 % si la réservation est annulée

Dernière information : les professionnels du tourisme se sont engagés à rembourser intégralement les clients"dans l'hypothèse où l'évolution de l'épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.02
légère pluie
le 27/05 à 9h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
93 %