Alerte Témoin

Plan social chez Dim : la direction accepte d'"étaler d'avantage" les négociations

Publié le 21/05/2015 - 08:46
Mis à jour le 21/05/2015 - 08:46

La direction de Hanes Brands (HBI) -marques Dim, Playtex,...- s'est engagée à "étaler davantage" les réunions de négociations dans le cadre du plan social qui prévoit la suppression de 265 postes chez Dim, a-t-on appris mercredi 20 mai 2015 de source syndicale.

 La direction s'est engagée auprès des représentants syndicaux à "refaire le calendrier prévisionnel (...) de manière à étaler davantage dans le temps les réunions" et à "décaler le terme du délai d'information/consultation du CCE (comité central d'entreprise) sans que cela puisse excéder la date du 15 octobre 2015".

Durant le CCE qui s'est tenu mardi au siège social du groupe à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), le plan social a été officiellement
présenté, ce qui marquait le début du délai de quatre mois pour sa mise en place.

"Nous accueillons avec bienveillance les nouveaux engagements de la direction en terme de +timing+", a estimé le délégué CFE-CGC Frédéric Besacier, "Nous espérons que cela pourra contribuer à la reprise d'un dialogue social constructif". Les représentants syndicaux dénonçaient récemment un calendrier "surchargé et qui ne permet(tait) ni réflexion, ni consultation" pour mettre en oeuvre le plan social.

En avril, le groupe textile américain HBI, qui avait racheté à l'automne DBApparel - comprenant notamment les marques Dim, Playtex, Wonderbra... -, avait annoncé un plan social touchant en Europe "environ 600 postes, principalement de cadres et techniciens". En France, selon les syndicats, le plan se traduira par la suppression de 265 postes chez Dim.

Mercredi, a eu lieu sur le site historique de la marque à Autun un comité d'entreprise où environ 250 salariés ont débrayé symboliquement à l'ouverture de la réunion, a constaté un correspondant de l'AFP.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Quand un fabricant de literie se met à produire des masques…

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l'Ognon en Haute-Saône, a répondu à l'appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Confinement : les actes notariés peuvent désormais être signés à distance

Signature électronique • Le décret permettant la signature électronique pour tous les actes notariés a été publié samedi 4 avril 2020 au Journal officiel. Cette dérogation sera possible jusqu’à un mois après la fin de l’urgence sanitaire. Dans le secteur du logement, cela permettra aux Français qui le souhaitent de poursuivre leur projet immobilier.

Dornier Consulting RH recrute plusieurs profils : prototypiste, chargé de mission hydroélectricité, dessinateur, assistant de gestion..

Offres d'emploi • Dornier Consulting RH recrute pour leurs clients plusieurs profils (H/F) à Besançon et à Vesoul : Prototypiste, Chargé de mission hydroélectricité, Dessinateur projeteur CAO, Assistant de gestion PME-PMI....

La Bourgogne Franche-Comté se mobilise pour son tourisme

Confinement • Qui dit confinement dit #restezChezVous. Le tourisme est un des premiers secteurs à pâtir de la crise sanitaire. Consciente de cette problématique, la région Bourgogne Franche-Comté a décidé de décliner un plan de soutien en trois axes : aide financière immédiate, information des professionnels et préparation d'un plan de relance.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Agriculture et Covid-19 : « il faut bâtir des filières locales équitables »

Suite à l’arrêt d’une grande partie de la restauration collective et commerciale hors domicile et l’interdiction d’un grand nombre de marchés, une forte augmentation des volumes des denrées alimentaires vendues par la grande distribution aux ménages a été constatée. La confédération paysanne s'inquiète.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.48
ciel dégagé
le 06/04 à 15h00
Vent
3.65 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
39 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune