Planoise : la guerre des tags est déclarée

Publié le 18/11/2011 - 13:30
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:42

Plusieurs centaines de nouveaux graffitis ont fleuri dans les cages d’escaliers de certains immeubles de Planoise, les mêmes qui avaient déjà été pris pour cible dans la nuit du 11 novembre dernier. Sauf que cette fois-ci, les revendications semblent bien différentes…

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les graffitis supposés favorables au Front national ont été désavoués par des sigles anarchistes les recouvrant, accompagnés parfois d’un texte incitant le lecteur à s’écarter de l’extrême droite, ou insultant sans détours le parti de Marine Le Pen.

Le forfait a été principalement commis à l’aide de marqueurs et de bombes peinture, et ce sont encore les portes, murs et plafonds qui ont subis cette « guerre des tags », qui ne fait évidemment pas l’unanimité auprès du voisinage et de l’office HLM.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9
couvert
le 01/03 à 18h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
64 %