DIAPORAMA Les platanes disparaissent sous les coups de tronçonneuses

Publié le 23/01/2012 - 17:06
Mis à jour le 24/01/2012 - 10:05

Depuis ce lundi matin, les 85 platanes du quai Veil Picard sont abattus un à un pour céder plus tard la place à des tilleuls aux côtés desquels passera le tram à partir de 2015. Les travaux devraient être achevés mardi soir. De nombreux Bisontins ont immortalisé la scène.

Dans un communiqué, le Grand Besançon précise que dans le cadre des travaux du tramway « 1170 nouveaux arbres seront plantés contre 620 supprimés, soit 550 arbres supplémentaires par rapport à la situation actuelle. Sur le quai Veil-Picard, de nouveaux arbres d’alignement seront replantés : des tilleuls euchlora comme sur le quai de Strasbourg ».

Dans un communiqué également, Europe Ecologie Les Verts rappelle qu’il soutenait « le tracé par le cœur de la boucle pour des raisons d’efficacité. Le choix du tracé par les quais a aujourd’hui comme conséquence la coupe des arbres des quais. Outre, le patrimoine biologique et urbanistique que constituent ces arbres, c'est un des paysages urbains emblématiques de la ville qui disparait. Nous rappelons que ce sont plus de 3000 pétitionnaires qui s'étaient élevés contre ce projet d’abattage. Europe écologie Les Verts regrette que ni la population, ni les élus municipaux Europe écologie Les Verts n’aient été informés de la date de l’abattage des arbres. »

Allenbach réclame des excuses

Quant à Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, il raconte avoir été houspillé par un individu alors qu’il stationnait sous un platane : « Ayant appris ce matin l’abattage en cours des platanes du quai Veil-Picard, je suis passé vérifier. Le quai étant ouvert au public je suis allé voir de plus près.  Alors que je me tenais  près d’un arbre, une discussion s’est engagée avec un membre de l’équipe de travail sur la question de savoir si j’en avais le droit ou pas.  C’est alors qu’un individu particulièrement excité m’a subitement sauté dessus par derrière, retourné puis me serrant à la gorge de ses deux mains il m'a poussé sous un porche m’ordonnant de me casser immédiatement sous la menace d'un poing serré qu'il agitait à seulement quelques centimètres de mon visage. La journaliste alors présente de France Bleu peut d’ailleurs en témoigner ».

« Je tiens à protester énergiquement contre ce genre de comportement totalement inadmissible et demande au président de la CAGB de bien vouloir s'excuser vu que les travaux en question sont effectués sous sa responsabilité », conclut Jean-Philippe Allenbach. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Pont de Velotte : dernière ligne droite avant la réouverture

Six mois après son lancement, l’important chantier de réfection et de sécurisation du Pont Velotte touche à sa fin. Les travaux d’achèvement ont commencé ce lundi 14 juin 2021. "Ils se poursuivront pour une durée maximale de deux semaines", indique Grand Besançon Métropole. Un seul sens de circulation sera fermé : le sens sortant (côté aval du pont).

La Bourgogne-Franche-Comté veut vous faire aimer à nouveau le train

Des offres pour l'été • La crise sanitaire a considérablement impacté  la fréquentation des trains et notamment celle des TER. Pour redonner l'envie aux voyageurs de prendre le train, la Région et SNCF TER ont décidé de mener plusieurs actions :  des milliers de petits prix dans tous les TER, un "Pass estival France entière" pour les jeunes et la promotion des destinations touristiques en France

Appel à projets pour l’environnement de SNCF : inscriptions jusqu’au 25 juin

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.92
légère pluie
le 19/06 à 18h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
21 %

Sondage