DIAPORAMA Les platanes disparaissent sous les coups de tronçonneuses

Publié le 23/01/2012 - 17:06
Mis à jour le 24/01/2012 - 10:05

Depuis ce lundi matin, les 85 platanes du quai Veil Picard sont abattus un à un pour céder plus tard la place à des tilleuls aux côtés desquels passera le tram à partir de 2015. Les travaux devraient être achevés mardi soir. De nombreux Bisontins ont immortalisé la scène.

PUBLICITÉ

Dans un communiqué, le Grand Besançon précise que dans le cadre des travaux du tramway « 1170 nouveaux arbres seront plantés contre 620 supprimés, soit 550 arbres supplémentaires par rapport à la situation actuelle. Sur le quai Veil-Picard, de nouveaux arbres d’alignement seront replantés : des tilleuls euchlora comme sur le quai de Strasbourg ».

Dans un communiqué également, Europe Ecologie Les Verts rappelle qu’il soutenait « le tracé par le cœur de la boucle pour des raisons d’efficacité. Le choix du tracé par les quais a aujourd’hui comme conséquence la coupe des arbres des quais. Outre, le patrimoine biologique et urbanistique que constituent ces arbres, c'est un des paysages urbains emblématiques de la ville qui disparait. Nous rappelons que ce sont plus de 3000 pétitionnaires qui s'étaient élevés contre ce projet d’abattage. Europe écologie Les Verts regrette que ni la population, ni les élus municipaux Europe écologie Les Verts n’aient été informés de la date de l’abattage des arbres. »

Allenbach réclame des excuses

Quant à Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, il raconte avoir été houspillé par un individu alors qu’il stationnait sous un platane : « Ayant appris ce matin l’abattage en cours des platanes du quai Veil-Picard, je suis passé vérifier. Le quai étant ouvert au public je suis allé voir de plus près.  Alors que je me tenais  près d’un arbre, une discussion s’est engagée avec un membre de l’équipe de travail sur la question de savoir si j’en avais le droit ou pas.  C’est alors qu’un individu particulièrement excité m’a subitement sauté dessus par derrière, retourné puis me serrant à la gorge de ses deux mains il m'a poussé sous un porche m’ordonnant de me casser immédiatement sous la menace d'un poing serré qu'il agitait à seulement quelques centimètres de mon visage. La journaliste alors présente de France Bleu peut d’ailleurs en témoigner ».

« Je tiens à protester énergiquement contre ce genre de comportement totalement inadmissible et demande au président de la CAGB de bien vouloir s'excuser vu que les travaux en question sont effectués sous sa responsabilité », conclut Jean-Philippe Allenbach. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Point d’étape sur les travaux de la RN 57 entre Valentin et Devecey

Point d’étape sur les travaux de la RN 57 entre Valentin et Devecey

Un comité de pilotage s'est tenu mi-septembre à la salle des fêtes de Miserey-Samines pour présenter aux élus locaux, au préfet du Doubs Joël Mathurin, et aux co-financeurs l'avancée du chantier de la mise à 2 x 2 voies de la RN 57 sur 6 km au nord de Besançon entre Valentin et Devecey. La mise en service de la section à 2 x 2 voies entre l'échangeur de la gare TGV et celui de Valentin (phase 1) est prévu à la rentrée 2020.

Non, les pneus hiver ne sont pas obligatoires en zone montagneuse…

Non, les pneus hiver ne sont pas obligatoires en zone montagneuse…

Rappel • Depuis quelques semaines circulent des rumeurs sur les réseaux sociaux : les pneus hiver vont être obligatoires en montagne, dont le Haut-Doubs et le massif jurassien, à partir du 1ernovembre 2019. Pourtant, non, aucune loi de ce type n’est  encore en vigueur… Mais pourrait l’être. Ce 17 septembre 2019 la préfecture du Jura a émis un démenti.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.43
partiellement nuageux
le 22/09 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1013.32 hPa
Humidité
82 %

Sondage