Pourquoi les prix du carburant augmentent-ils ?

Publié le 08/03/2019 - 11:26
Mis à jour le 08/03/2019 - 12:04

Depuis le début de l'année 2019, les prix des carburants sont repartis à la hausse. Mais cela n'a rien à voir avec une augmentation des taxes, ainsi que l'affirme la rumeur, mais à cause du prix du baril de pétrole.

essence_pompe.jpg
© geralt pixabay CCO
PUBLICITÉ

Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels dévoilés lundi 4 mars.

Le gazole, carburant le plus vendu avec près de 80% des volumes, s’affichait à 1,4597 euro le litre, soit 0,94 centime de plus que la semaine précédente, selon les données hebdomadaires publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire. La hausse est plus significative pour les essences. Le litre d’essence sans plomb 95 (SP95) a augmenté de 1,13 centime à 1,4699 euro, tandis que celui du sans plomb 95 contenant jusqu’à 10% d’éthanol (SP95-E10) a pris 1,12 centime à 1,4472 euro. Enfin, le sans plomb 98 (SP98) s’affichait à 1,5304 euro le litre, contre 1,5193 la semaine précédente.

Pourquoi les prix remontent ?

Globalement, les prix à la pompe sont repartis à la hausse depuis début 2019 et atteignent des niveaux proches de ce qu’ils avaient atteint avant la crise des « gilets jaunes », soulignait jeudi 7 mars Le Monde.

Comment expliquer une telle hausse ? Pas à cause de l’augmentation de la taxe carbone en tous cas, souligne le quotidien. En effet, alors que la rumeur, relayée notamment par le site Lagauchematuer.fr, affirmait qu’Emmanuel Macron était revenu sur l’engagement pris pour tenter d’apaiser la crise des « gilets jaunes », Le Monde assure qu’il n’en est rien.

La hausse s’explique en réalité par l’augmentation du prix du baril de pétrole. Les cours ont en effet fortement augmenté depuis la fin 2018, les pays producteurs (OPEP et Russie) ayant délibérément réduit leur production pour stopper la chute des prix qui était forte en fin d’année dernière, explique BFMTV.

La chaîne d’information souligne néanmoins que l’augmentation des prix devrait toutefois se tasser, les États-Unis ayant décidé d’augmenter leurs exportations de pétrole afin de freiner la montée des cours.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le prix de l’eau va-t-il augmenter dans ma commune et pourquoi ?

Thème : l'eau #2 • Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2017, le prix de l'eau et de l'assainissement vont fluctuer dans le Grand Besançon selon les communes. Une harmonisation  pour arriver progressivement en 2028 et pour tous les habitants de l'agglomération à un prix  de 3,30 € TTC (hors inflation). Quel est le prix de l'eau dans les 73 communes du Grand Besançon. Va-t-il augmenter dans votre commune ? Pourquoi ?  Réponses.

Marie-Guite Dufay souhaite implanter la production de « batteries électriques » dans la région

Marie Guite Dufay, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, souhaite avec 50 signataires (élus, industriels, chercheurs et constructeur) accueillir la première usine de batterie "made in France". Pour cela, la présidente a exposé ses arguments ce 18 mars 2019 dans une lettre destinée au chef de l'État.

Festival de la Paille : une étude pour savoir ce que veulent les festivaliers…

Festivaliers, qui êtes-vous ? • Au cours de l'édition 2018 du Festival de la Paille, le "Collectif organisation" a fait appel GECE, institut d'étude, de sondage et d'enquête afin de sonder ses festivaliers. Cette enquête a été réalisée auprès de 6 900 festivaliers "dans le but de réaffirmer un projet solide, partagé et solidaire et définir de nouvelles orientations", nous indique-t-on.

Loi PACTE : la grogne des commissaires aux comptes en Bourgogne-Franche-Comté

tribune • Dans une tribune publiée dans le journal du palais, Franck Paul et Philippe Dandon, respectivement présidents de la compagnie régionale des commissaires aux comptes de Besançon et de Dijon (CRCC) demandent au gouvernement de revoir sa copie concernant notamment le relèvement brutal des seuils d’audit légal inclus dans la Loi Pacte sur les commissaires aux comptes. Ils parlent d'un risque majeur pour l'économie française et estiment que 10.000 emplois sont menacés dans leur profession.  

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.13
ciel dégagé
le 21/03 à 3h00
Vent
2.41 m/s
Pression
1033.17 hPa
Humidité
83 %

Sondage