Premier recruteur des jeunes, l'armée de Terre séduit 11 nouveaux soldats francs-comtois

Publié le 08/11/2022 - 15:42
Mis à jour le 10/11/2022 - 16:06

Avec 16.000 jeunes recrutés chaque année, l’Armée de Terre reste aujourd’hui le premier recruteur chez les jeunes. Cette année en Franche-Comté, la barre symbolique des 100 recrutements a été franchie ce mardi 8 novembre avec la signature de 11 jeunes Francs-Comtois venus débuter leur carrière lors de ce premier acte solennel. 

Dans la matinée du mardi 8 novembre, le général de division Rondeau, commandant de la 1re division et le chef du CIRFA, Capitaine Olivier Drouhain sont venus féliciter les onze nouvelles recrues lors de la cérémonie de signature des contrats d’engagement qui a eu lieu au quartier Ruty de Besançon. 

Tous sont d’abord passés par une étape de recrutement composée d’une visite médicale, de tests psycho techniques, de sport et d’un entretien. À l’issue de tout cela, les candidats ont pu émettre des voeux d’affectation. Le CIRFA choisi alors l’orientation la mieux adaptée pour eux et soumet leurs dossiers à Paris à qui revient la décision finale. 

1360€ net en étant logés nourris, habillés et blanchis

À l’issue de tout cela, les onze recrues ont pu mettre un terme à cette phase de recrutement en signant, comme dans tous les CIRFA de France à ce moment-là, leur contrat d’engagement. Les contrats sont généralement d’une durée de 5 ans et permettent aux recrues de débuter leur carrière à 1360€ net par mois en étant logés nourris, habillés et blanchis.  

Des avantages qui ne sont pas sans conditions pour le général de division Rondeau qui a tenu à rappeler "je vous loge, je vous nourris et je vous blanchis donc j’attends en retour de l’engagement". Le général a également insister sur l’entraide présente à l’armée de Terre et "au sein de laquelle on ne se sent jamais seul". 

Les recrues intègrent dans la journée leur nouveau lieu d'affectation

Les soldats ont ensuite immédiatement pris la direction de leur nouveau lieu d’affectation. Carcassonne pour Lucas qui part chez les parachutistes d'infanterie de marine. Louis a choisi de rester à Besançon tandis que Maxime et Geoffrey prendront eux la direction d’Annecy pour intégrer le bataillon de chasseurs alpins. "Je n’attends pas de vous que vous soyez opérationnels dès à présent" a tenu à leur signaler le Général Rondeau, c’est pourquoi ils commenceront leur carrière par une période de formation de six mois.

Pablo, en discussion avec le général Rondeau sur son avenir au sein des pompiers de Paris. © Elodie R

Parmi eux, nous avons rencontré Pablo qui était présent ce matin-là pour signer le début de sa carrière chez les sapeurs-pompiers de Paris où il a été affecté. Un rêve de gosse qui se réalise pour ce jeune originaire de Dole qui a "toujours aimé servir et porter secours". Malgré ses 18 ans, Pablo s’est déjà fixé une ligne directrice pour sa carrière et nous confiait d’un air déterminé vouloir "évolué jusqu’au grade de caporal chef au sein des Pompiers de Paris".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Nouvelle action coup de poing des éleveurs laitiers haut-saônois contre Lactalis

Une action d’interception d’un camion de lait Lactalis a eu lieu mardi soir en Haute-Saône près de Vesoul. Les éleveurs s’estimant "floué" par la société, demandent "une rémunération décente des producteurs". Le lait du camion devant initialement servir à la fabrication de fromage a été repris et sera utiliser pour l’alimentation des veaux. 

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.3
couvert
le 27/02 à 12h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %