Première journée nationale des aides à domicile : 74 structures de soins à domicile en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 17/03/2023 - 17:38
Mis à jour le 17/03/2023 - 15:51

Les professionnels de l’aide à domicile constituent un maillon essentiel de la vie quotidienne des plus fragiles. Une première journée nationale leur est dédiée ce 17 mars 2023. En Bourgogne-Franche-Comté aussi.

 © stevepb/pixabay
© stevepb/pixabay

Faciliter l’autonomie et l’inclusion des personnes âgées et des personnes en situation de handicap dans la société fait partie des priorités de l’Agence Régionale de Santé, en lien très étroit avec les conseils départementaux. Cette inclusion passe en particulier par le maintien à domicile, qui correspond aux aspirations des plus fragiles et de leurs proches aidants.

"Ce choix de vie n’est possible dans la durée que grâce à l’engagement de nombreux professionnels intervenant à la maison, tels que les aide-soignants, les professionnels de santé libéraux et les aides à domicile, à qui une première journée nationale est consacrée ce 17 mars 2023", souligne l'ARS BFC.

 Vers un "service autonomie à domicile"

Le secteur de l’aide et du soin à domicile s’inscrit au cœur de plusieurs réformes, dont la création des services autonomie à domicile. Pas toujours évident de se repérer dans le maquis des sigles correspondant aux différents services ! Les SAAD, SSIAD et SPASAD (*) formeront bientôt une catégorie unique : le service autonomie à domicile. L'ARS BFC explique qu'"il prendra en charge globalement l’usager dans une logique de parcours et de simplification des démarches de prise en charge puisqu’il coordonnera les prestations d’aide et/ou de soin." Sa mise en place sera progressive à partir du second semestre 2023 et se prolongera jusqu’en 2025.

À ce jour, les services polyvalents d'aide et de soins à domicile (SPASAD) apportent déjà une réponse simplifiée puisqu’ils associent et coordonnent les services des SAAD (aide) et des SSIAD (soins). Ainsi, les personnes ne sont plus obligées de faire appel à deux services différents et disposent d’un interlocuteur unique pour les prestations de soins infirmiers et d’aide à domicile. 

 Les SPASAD relèvent de la compétence conjointe de l’Agence régionale de santé et des conseils départementaux et sont soumis à un régime d’autorisation.

Sigles :

SSIAD : Services de soins infirmiers à domicile

SAAD : Services d’aide et d’accompagnement à domicile

SPASAD : Services polyvalents d’aide et de soins à domicile

 74 strucutures en Bourgogne Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté compte 74 structures de soins à domicile, dont 33 fonctionnent déjà en SPASAD, c’est-à-dire des services de soins à domicile qui collaborent au quotidien avec les équipes d’appui à domicile : portage des repas, aide aux courses, sorties… "Cette coordination deviendra leur quotidien à partir de 2023 et ouvrira de nouvelles perspectives de carrière aux aides à domicile", précise l'Agence.

L’ARS leur propose d’entrer dans une démarche de promotion professionnelle et de participer, par exemple, à un cursus de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), individuelle ou collective. "L’objectif est de permettre à chacun(e) d’aller plus loin dans sa carrière en s’engageant dans un parcours qualifiant", décrit l'agence de santé. 

Aide à domicile, voilà un métier pour demain !

L’Agence a fait le choix d’apporter une aide financière au tournage d’un film, en cours, sur la relation particulière entre des habitant(e)s et le ou les intervenant(e)s qui viennent à leur domicile leur apporter accompagnement, aide, soins ou tout simplement compagnie… En milieu rural ou péri-urbain, c’est l’occasion d’évoquer les notions d’espaces, de collaboration, de distance et de proximité… Des équilibres auxquels les aides à domicile participent et veillent au quotidien.

Le tournage a vocation à porter un regard différent sur ces métiers du prendre soin et de l’accompagnement particulièrement riches de sens. Sortie prévue fin 2023- début 2024. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.86
légère pluie
le 23/02 à 0h00
Vent
6.8 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
88 %