Alerte Témoin

Prévention contre l'alcoolisme : les heures de fermetures des bars risquent de changer !

Publié le 16/09/2014 - 15:06
Mis à jour le 15/04/2019 - 13:33

Le phénomène d'alcoolisation touche les jeunes, mais aussi les moins jeunes, c'est pourquoi la Ville de Besançon souhaite, dans la suite de son programme de prévention, instaurer une nouvelle charte de la vie nocturne qui devra être signée ou non par les bars le 16 octobre 2014. Ceux ne souhaitant pas signer devront fermer plus tôt…

1-dsc_5638.jpg
Danielle Poissenot ©Alexane Alfaro

La Ville et la Préfecture souhaitent dans ce cadre affirmer leur rôle de médiateur et de conciliateur dans la gestion de cette vie nocturne "pour que la fête à Besançon rime avec convivialité, respect des autres et réduction des risques". Cette charte sera  signée officiellement le 16 octobre prochain.

"Les bars ne sont pas nos ennemis" a déclaré Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, "C'est avant tout un plan de prévention" a enchaîné Danielle Poissenot, adjointe à la prévention, sécurité et tranquilité publique.

Engagement des bars et des épiceries nocturnes

"On sait qu'on ne va pas passer la soirée sans alcool, ce n'est pas possible, alors on peut plutôt consommer de l'alcool responsable" précise l'adjointe au maire.

  • Les débits de boissons s'engagent à mettre en œuvre un certain nombre d'actions en faveur de la prévention, de la réduction des risques, de la sécurité et de la tranquillité du voisinage
  • Les débits de boissons adhérents à la Charte bénéficieront d'une dérogation horaire spécifique qui doit être prise dans le cadre d'un arrêté préfectoral.
  • La préfecture et la Ville s'engagent dans le cadre de la charte à mettre en place des contrôles réguliers ainsi que des sanctions en cas de non-respect des dispositions de la charte et de la réglementation.
  • La vente d'alcool à emporter représente une véritable problématique auprès des jeunes selon Danielle Poissenot. Il a donc été proposé lors des groupes de travail d'élargir la plage horaire d'interdiction de vente d'alcool à emporter qui aujourd'hui est prévue entre 1h et 6h du matin. Il est proposé d'interdire la vente d'alcool dès 23h.
  • La charte prévoit de proposer aux associations étudiantes organisatrices de soirées qui mettront en place un certain nombre d'actions de prévention dans le cadre de leur événement, des kits de prévention contenant du matériel de réduction des risques et de la documentation.

En d'autres termes, les bars qui signeront la charte pourront fermer plus tard mais ne vendront plus d'alcool à partir d'une certaine heure. Ceux ne signant la charte devront fermer plus tôt.

Des bars qui n'auront pas le choix...

Les lieux nocturnes qui auront subi une fermeture administrative en 2014 ne pourront pas décider de signer ou non signer la charte. La Ville ne leur laissera pas le choix : ils devront fermer plus tôt, comme par exemple le Bistro Retro de la rue Bersot.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Rééquilibrage géographique de la présence de ses services du ministère de l’Économie : quatre villes retenues en Franche-Comté

Dans le cadre d'un rééquilibrage géographique de la présence de ses services du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance sur le territoire, les villes de Besançon, Belfort, Lons-le-Saunier et Vesoul accueilleront, en 2024, différents services.

Commerces à Besançon : les boutiques du centre-ville pour se changer les idées !

PUBLI-INFO • Malgré le contexte sanitaire, les commerces du centre-ville continuent d'accueillir le public dans les meilleures conditions pour permettre à chacune et chacun de faire son shopping. Cinq mois après le confinement, nous avons souhaité faire un bilan avec un commerçant du secteur de la décoration. Nous avons rencontré Gille Flambry, gérant de la boutique Tadelakt, installé au centre-ville depuis 2008.

Victime d'une cyber-attaque, Besançon appelle à la "vigilance"

Attention aux courriels d'hameçonnage ! •

Le 4 septembre dernier 2020, les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre Communal d’Action Sociale de Besançon, ont fait l’objet d’une cyber-attaque, qui a touché par ailleurs plusieurs collectivités et administrations en France. Une cyber-attaque qui a conduit la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant" concernant d'éventuels "mails piégés" envoyés par ces collectivités.

D’ici la fin de l’année, plus de 250 vélos Ginko devraient être disponibles à Besançon

Dès son lancement en juin 2019, les vélos à assistance électriques ont été pris d'assaut laissant de nombreux bisontines et bisontins sur une longue liste d'attente. D'ici décembre 2020, plus de 250 vélos devraient être de nouveau disponibles, selon Carol Ambrosini, directeur marketing, clients et mobilités pour Kéolis Besançon Mobilité.

Concertation des élus et prévention covid-19: « Il en va aussi de la survie de la vie associative » (Patrick Genre)

Comme annoncé, le Préfet du Doubs et l’Agence Régionale de Santé ont échangé ce 23 septembre 2020, en visioconférence, avec le président de l’Association des maires du Doubs, les Maires des chefs-lieux de canton, les maires des communes de plus de 5 000 habitants et les Présidents d’intercommunalités.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.58
nuageux
le 01/10 à 3h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
92 %

Sondage