PRIC : des moyens supplémentaires pour l’emploi et la formation en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 11/03/2022 - 18:01
Mis à jour le 11/03/2022 - 16:42

La ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Elisabeth Borne, avec Carine Seiler, haut-commissaire aux compétences, Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, ainsi qu’Olivier Grimaitre et Bernard Gaulier, vice-présidents du Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle de Bourgogne – Franche-Comté, ont signé, ce jeudi 10 mars, au Greta à Fenay (21), un nouvel avenant au Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC).

 © Région Bourgogne Franche-Comté
© Région Bourgogne Franche-Comté

Cet avenant renforce le partenariat entre l’État et la Région pour enrayer les tensions de recrutement réapparues dans certains secteurs économiques avec la reprise, mais aussi accompagner les personnes les plus éloignées de l’emploi, dont les chômeurs de longue durée. 

Un budget de 1,64 milliard d'euros est prévu pour 2022 au niveau national. En Bourgogne-Franche- Comté, la mobilisation s’élève à 83,367M€ pour la Région et 80,778 M€ pour l’État.

En 2021, les engagements réciproques État-Région sur le PRIC, en lien avec Pôle emploi, ont permis de déployer des actions en Bourgogne-Franche-Comté

 Afin d’adapter les formations aux besoins des publics les plus vulnérables : 

  • Avec la mise en place du nouveau DAQ 2.0 (dispositif amont de la qualification) rénové, avec un accompagnement individuel encore plus fort des stagiaires, une sécurisation des parcours et un lien renforcé avec les entreprises du territoire ;
  • Le financement individuel d’actions de formations supérieures sur les secteurs prioritaires « en tension » via un abondement du Compte Personnel de Formation (CPF), en ciblant notamment les jeunes décrocheurs en lien avec les Universités de la région ;

Afin d’adapter les formations aux besoins des entreprises et secteurs qui recrutent :

  • La mise en place d’une expérimentation unique dans le secteur des services à la personne, avec la conception de formations par modules pour mieux satisfaire les besoins de ce secteur, l’achat en groupement avec les OPCO, et avec la constitution de huit plateformes sur chaque département pour une offre adaptée aux territoires ;
  • Le déploiement de places supplémentaires de formation dans les secteurs et métiers en tension ;
  • La refonte du Fonds Régional d’Appui à la Professionnalisation (FRAP) pour répondre aux besoins spécifiques de compétences d’entreprises, non couvertes par le programme régional de formations.

Afin de soutenir des projets innovants adaptés aux besoins des territoires :

  • Le financement de projets innovants « d’initiatives territoriales » pour accompagner la reprise, et des actions de sécurisation des parcours (réflexions partenariales pour sécuriser les périodes entre emploi et formation, pour aider à la mobilité, pour accompagner les publics...). 

Un Pacte régional enrichi de nouvelles actions 2022/2023 : Plan de compétences "Métiers en tension"

Les engagements réciproques État-Région suivants sont pris : 

  • Mettre en place en 2022, 2.085 parcours de formation supplémentaires,
  • Faciliter l’accès des demandeurs de longue durée aux formations, en sécurisant les parcours, en les adaptant aux besoins de ces publics, en permettant l’acquisition des savoirs fondamentaux et des savoirs-être, en renforçant le lien avec les entreprises et les métiers en
    tension ;
  • Accompagnement renforcé des stagiaires du DAQ à l’issue de la formation et renforcement de l’immersion en entreprise
  • Création de parcours de formation sécurisés pour des demandeurs d’emploi longue durée dans le secteur de l’intérim.
  • Expérimenter de nouvelles actions pour répondre aux difficultés de recrutement, notamment par le déploiement de parcours de formation intégrés et sécurisés, avec phase finale en emploi, et par la mise en place de solutions partenariales, territorialisées, et adaptées pour lever les freins à l’entrée en formation des publics ;
  • Mise en place d’un LAB « métiers en tension » par Pôle emploi en lien avec l’État et la Région
  • Réflexion sur un nouvel appel à projet « initiatives territoriales », thématisé par exemple sur la mobilité
  • Piloter, suivre et évaluer les actions mises en œuvre dans ce cadre.

En contrepartie de cet engagement des partenaires sur 2022, l’avenant prévoit la prolongation du PRIC d’une année supplémentaire, pour 2023.

Infos +

Les actions de formation à destination des demandeurs d’emplois, déployées en Bourgogne-Franche- Comté sont accessibles sur le site : « J'ai ma place » : Ma formation pour un emploi

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

En 2024, le salon Micronora fêtera ses 75 ans, ”l’heure du renouveau”

Thierry Bisiaux, président de Micronora et Fanny Chauvin, directrice de Micronora ont présenté mardi 26 avril 2024 la prochaine édition du salon des microtechniques Micronora qui se tiendra du 24 au 27 septembre à Micropolis à Besançon. Le thème de cette année : les microtechniques intelligentes. Déjà 90% des espaces exposants sont réservés…

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Leroy Merlin vous convie à découvrir son tout nouveau chapiteau pour une saison estivale inoubliable ! 

QUOI DE 9 ? • Le samedi 6 avril, Leroy Merlin a ouvert les portes de son chapiteau, juste à temps pour accueillir les beaux jours. À l'intérieur, un monde d'aménagement extérieur vous attend, prêt à répondre à toutes vos envies. Le chapiteau a pris place dans l'ancienne cour des matériaux, désormais délocalisée au 1C rue Lavoisier à Besançon.

Decathlon vous rachète votre matériel de sport inutilisé grâce à la Seconde Vie

PUBLI-INFO • La Seconde Vie chez Decathlon est un service de rachat de votre matériel, sur certains sports, en très bon état, sous forme de bon d’achat ou de virement bancaire. Pour profiter de ce service, voici un guide vous expliquant ce qui peut être repris et sous quelles conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.09
légère pluie
le 18/04 à 0h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
95 %