Primaire PS: François Hollande ou Martine Aubry ?

Publié le 16/10/2011 - 08:30
Mis à jour le 16/10/2011 - 08:30

Les électeurs de gauche devront choisir aujourd'hui dimanche entre François Hollande et Martine Aubry pour les représenter à la présidentielle de 2012. Les deux candidats avaient respectivement obtenu 39% et 30% des suffrages au premier tour au niveau national. Les bureaux de vote, dont sept à Besançon, seront ouverts de 9h à 19h.

photo_macommune_1318747213.JPG
©carvy
PUBLICITÉ

Dimanche 9 octobre, c’est Arnaud Montebourg qui avait créé la surprise avec 17% des voix et une troisième place au détriment de Ségolène Royal.

Le président du conseil général de Saône-et-Loire voera personnellement pour François Hollande, comme son représentant local Emmanuel Dumont, mais aucune consigne n’a été donnée à leurs électeurs.

Tous les autres candidats (Jean-Michel Baylet, Manuel Valls et Ségolène Royal) ont appelé à voter en faveur de François Hollande.

Les conditions pour pouvoir voter sont les mêmes que la semaine dernière : être inscrit sur les listes électorales, se munir d’une carte d’identité et signer une charte d’adhésion aux « valeurs de la gauche et de la République ». Seuls les électeurs n’ayant pas voté le 9 octobre vont devoir payer un euro pour participer à cet ultime tour de scrutin.

Les sept bureaux où voter à Besançon

Les résultats du premier tour dans les quartiers de Besançon

Les résultats dans le Doubs

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.01
légère pluie
le 20/05 à 12h00
Vent
3.69 m/s
Pression
1009.44 hPa
Humidité
91 %

Sondage