PSA : 2000 euros minimum d'intéressement pour les salariés

Publié le 25/02/2017 - 06:30
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:28

PSA versera une prime d'intéressement de 2.000 euros net minimum. Décision saluée par FO, pour qui il s'agit d'un signe de "reconnaissance des efforts des salariés" pour redresser le groupe, la CGT jugeant ce montant "au rabais" au regard de la hausse du bénéfice en 2016.

psa_peugeot_sochaux-001.jpg
©psa
PUBLICITÉ

Ll’intéressement versé au titre de 2016 sera au minimum de 2.175 euros brut, soit 2.001 euros net, selon les syndicats. En 2016, il était de 1.812 euros brut minimum, soit environ 1.650 euros net. Les salariés avaient, en moyenne, touché 2.000 euros, selon la direction. « Le compte est bon », « les salariés voient aujourd’hui de manière sonnante et trébuchante les fruits » du dernier accord social signé en juillet 2016, poursuit FO.

En revanche, le compte n’y est pas pour la CGT car « avec des bénéfices quasi doublés, les salariés ne verront pas la prime quasiment doubler », « c’est du vol ! », écrit le syndicat dans un communiqué. Le groupe automobile a réalisé 2,15 milliards d’euros de bénéfice net en 2016 (+79%), contre 1,2 milliard l’an dernier. 
La CGT souligne également que « les 7.000 intérimaires du groupe PSA quant à eux ne vont rien toucher » alors qu’ils sont « sur les postes les plus durs avec des salaires de 1.000 euros ». Le syndicat a appelé à un rassemblement à l’usine de Poissy à la mi-journée pour demander « le paiement à 100% de la prime d’intéressement pour tous », ainsi que la « réouverture des négociations salariales » annuelles qui, estime la CGT, se sont terminées par « des miettes ».

Pour 2017, l’enveloppe des salaires augmentera de 1,6% (dont 0,8% d’augmentation générale pour les ouvriers et employés). Pour sa part, la CFTC a salué la nouvelle mais « nous devons réfléchir à un système de gratification encore plus avantageux pour les salariés lorsque les résultats sont exceptionnellement bons« , a souligné auprès son représentant, Franck Don.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.84
partiellement nuageux
le 17/09 à 12h00
Vent
3.01 m/s
Pression
1019.08 hPa
Humidité
48 %

Sondage