PSA investit 200 millions d'euros sur son site historique de Sochaux

Publié le 17/02/2017 - 14:01
Mis à jour le 17/02/2017 - 18:05

Le constructeur automobile PSA a annoncé vendredi vouloir investir 200 millions d’euros au cours des cinq prochaines années pour moderniser et « assurer la pérennité » de son site historique de Sochaux, dans le Doubs.

"L'objectif de ce projet stratégique consiste à simplifier un flux, hérité de plus de 100 ans d'histoire industrielle, et qui ne permet pas à Sochaux d'exprimer son plein potentiel par rapport aux autres sites industriels du Groupe PSA", explique le groupe dans un communiqué. "Sochaux est aujourd'hui un site de production complexe, qui s'étend sur une superficie de 200 hectares, qui comporte 24 kilomètres de convoyeurs et qui mobilise des dizaines de camions chaque jour pour déplacer les
sous-ensembles des véhicules en production", ajoute le constructeur.

"Au fil du temps, les bâtiments ont été agencés et aménagés en fonction de l'espace disponible", explique un porte-parole du groupe. "Le flux de production n'était pas forcément logique, il fallait repenser le site". Avec la modernisation de l'usine, "les pièces n'auront plus besoin de transiter par camion", ajoute-t-il.

"Une première en France depuis plus de 20 ans"

La transformation du site passera en premier lieu par l'installation d'une nouvelle ligne de presses, ces machines qui coupent la tôle et donnent la forme aux différentes pièces de carrosserie. L'acquisition d'une nouvelle ligne de presses est, assure le groupe, "une première en France depuis plus de 20 ans". Il est également prévu la construction d'un nouveau bâtiment pour l'emboutissage.

PSA souhaite par ailleurs disposer des dernières évolutions en matière d'outils numériques, de logistique ou de plateformes mobiles. L'usine de Sochaux profite actuellement du succès de la nouvelle Peugeot 3008.

Le site compte un effectif total de près de 11.000 personnes et le groupe a indiqué en décembre vouloir procéder à 170 recrutements en contrats à durée indéterminée (CDI) en 2017, ses premières embauches collectives depuis 2011.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.21
couvert
le 20/05 à 3h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
95 %