PSA Peugeot : un "cluster" de Sochaux et de Mulhouse pour préserver la compétitivité

Publié le 17/09/2013 - 10:07
Mis à jour le 17/09/2013 - 10:07

Les entreprises de la filière automobile de Franche-Comté et d’Alsace ont annoncé le 13 septembre à Montbéliard  qu’elles constituaient un « cluster » (regroupement) pour préserver leur compétitivité. Des représentants de PSA Peugeot Citroën, du pôle de compétitivité Véhicule du futur Alsace/Franche-Comté, de l’Etat et des collectivités locales ont participé à la soirée de lancement. PSA est de loin l’acteur automobile le plus important des deux régions avec ses deux usines de Sochaux et Mulhouse.

 ©
©

« Regroupement »

Le cluster veut encourager les PME à mettre en commun certains de leurs moyens, à développer l’innovation et à s’internationaliser, ont expliqué les dirigeants de PSA et du pôle Véhicule du futur. "L’enjeu, c’est la pérennité de la filière dans une compétition devenue mondiale", a résumé Denis Sommer, vice-président du conseil régional de Franche-Comté.

L’initiative doit permettre de réaliser des "synergies" entre entreprises sur des thèmes comme les achats et la formation, ou encore d’orienter les travaux locaux de recherche sur les axes prioritaires de la filière automobile, comme la réduction des émissions de C02 et l’allègement des véhicules, ont précisé Gilles Le Borgne, directeur de la recherche-développement de PSA, et Javier Varela, directeur de l’usine PSA de Sochaux.

En se regroupant, les PME pourront également atteindre une « taille critique » afin de décrocher des marchés auprès de PSA et des autres constructeurs, notamment hors de France. En Alsace et Franche-Comté, l’industrie automobile emploie environ 60 000 salariés en intégrant les entreprises qui travaillent en partie pour d’autres secteurs. Ses entreprises sont à 95 % des PME de moins de 250 salariés.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.97
couvert
le 03/03 à 0h00
Vent
1.15 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
80 %