PSA Sochaux : net recul de la CGT, la CFE-CGC devient le premier syndicat

Publié le 15/12/2018 - 13:18
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:28

La CGT a subi un net recul qui lui fait perdre sa place de premier syndicat de l'usine PSA Sochaux au profit de la CFE-CGC, à l'issue des élections professionnelles sur le site, a-t-on appris ce samedi 15 décembre 2018.

PUBLICITÉ

Selon les résultats communiqués par la direction au terme des deux jours de
scrutin, la CFE-CGC a remporté 25,4% des voix, devançant la CGT (23,8%), la CFTC (20,7%), la CFDT (15,5%) et FO (14,6%).

Ces élections sont les premières sur le site à désigner le CSE (comité économique et social), l’instance unique de représentation du personnel créée par les ordonnances Macron. Par rapport à l’élection 2014 des délégués du personnel, la CGT perd plus de 8 points, tandis que la CFE-CGE en gagne 3. La meilleure progression revient à la CFTC, désormais 3e syndicat (+5,5 points).

La CFDT gagne près de trois points et FO baisse d’autant. Le leadership accordé à un autre syndicat que la CGT est une première dans l’usine, berceau du groupe PSA. En outre, la CGT perd plus de 12 points par rapport aux élections de 2010 des délégués du personnel.

Elle reste toutefois première dans le collège des ouvriers, où elle a récolté 38,1% des suffrages exprimés jeudi et vendredi. Dans un communiqué, la CFE-CGC du site a attribué son succès à « l’excellent travail de terrain mené pendant la campagne ».

Elle profite de la montée en proportion dans les effectifs des techniciens et cadres, ses traditionnelles places fortes. Ces deux catégories représentent 45% des 7.817 salariés de Sochaux, qui inclut des équipes de Belchamp, site d’études et d’essais de véhicules qui est juste à côté de l’usine.

La CFE-CGC a remporté 38,6% des voix des techniciens et 66% de celles des cadres. Elle compte agir en « partenaire social réformiste militant, indépendant et exigeant », selon son communiqué.

Ses revendications prioritaires portent sur « la négociation d’un complément d’intéressement, une relance des embauches sans s’avancer sur un chiffre, l’amélioration des conditions de travail dont des horaires moins éprouvants pour l’équipe de VSD (week-end), la formation sur des enjeux comme la digitalisation et l’électrification des véhicules », avait dit à l’AFP Christelle Toillon, sa responsable, durant la campagne électorale.

Chez FO, le responsable du site Eric Peultier et actuel secrétaire du CE (comité d’établissement) s’est dit « déçu » du score de son organisation. Il l’a attribué à des « facteurs internes » à l’usine, davantage qu’aux récents scandales des fichages et notes de frais qui ont concerné le syndicat au niveau national.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.83
pluie modérée
le 19/10 à 21h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1007.11 hPa
Humidité
96 %

Sondage