Pub de la Citadelle : Gonon (Modem) dénonce « une polémique artificielle »

Publié le 17/04/2012 - 12:34
Mis à jour le 17/04/2012 - 12:35

Philippe Gonon, conseiller municipal de Besançon et administrateur de la Citadelle estime dans un communiqué que le procès fait à la campagne d’affichage mettant en scène un lémurien avec la mention droit d’asile « déshonore » les écologistes.

PUBLICITÉ

« Il a échappé à peu de Bisontins que la Citadelle de Besancon est un lieu de conservation d'espèces en voie de disparition ou menacées dans leur existence. Il a échappé à peu de Doubistes que la Citadelle protégeait des espèces en danger critique comme la grenouille mousse, cousine de la grenouille d’Auxon qui a failli faire dérailler la gare TGV.

Par contre, il a manifestement échappé à certains jusqu'au-boutistes que le conseil d’administration de la Citadelle était composé d’hommes au-dessus de tout soupçon, en termes de racisme, d’antisémitisme, de discrimination, comme par exemple, le Président de l’Association des Amis du musée de la Déportation et de la Résistance, pour ne citer que lui », souligne Philippe Gonon.

« Ces hommes de grande valeur morale n’auraient jamais laissé passer une affiche attentatoire à la dignité de l’homme. Cette polémique artificielle est une insulte à leur éthique et les Verts se déshonorent en les stigmatisant. Par ce communiqué, je souhaite affirmer toute ma solidarité intellectuelle avec le Président, le conseil d’administration et la direction de la Citadelle », conclut l’élu du Modem.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.8
légère pluie
le 13/11 à 3h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
97 %

Sondage