Quand maître renard est alléché par les boules plutôt que par les poules…

Publié le 27/04/2012 - 12:31
Mis à jour le 27/04/2012 - 12:31

Les boules de pétanque de Patrick Cazes disparaissaient mystérieusement devant sa maison de Belmont, petit village du Gers, jusqu'à ce qu'il identifie le voleur à l'aide d'une caméra à infrarouge: un renard.

PUBLICITÉ

« La première boule, il nous l’a prise le 29 février. Au total, en deux mois, il a quand même emporté 38 boules. J’aimerais bien savoir ce qu’il en fait », confie, interloqué, ce menuisier de 49 ans et chasseur amateur.

« Un renard intéressé par les boules, j’avais jamais vu ça. Même si elles sont  rouillées, il les prend quand même. Au début, ça me faisait pas rire du tout, raconte-t-il, parce qu’il me prenait des boules de compét’ toutes neuves », raconte Patrick Cazes, féru de pétanque au point de participer à toutes les compétitions du canton et de s’être construit un boulodrome personnel à une vingtaine de mètres de sa maison.

L’enregistrement nocturne qu’il a posté sur Youtube montre un renard méfiant s’approcher avec un trésor de précaution des boules, les prendre délicatement entre ses crocs et s’éloigner d’un pas léger dans l’obscurité.

« Il attrape ça comme une pomme tombée du pommier », remarque le menuisier de Belmont, un village rural d’une centaine d’habitants situé près de Vic-Fezensac. D’après la vidéo, estime-t-il, c’est une « femelle assez jeune, un mâle serait plus costaud ».

L’artisan s’étonne que le renard ne se soit intéressé qu’aux boules de pétanque alors qu’il a chez lui des dizaines de poules, de poulets et de canards, à quelques mètres du boulodrome. « Les poules et les canards, ça l’intéresse pas plus que ça », dit-il, amusé.

Les voisins des villages alentours lui offrent de vieilles boules oxydées avec lesquelles il nourrit le vice de l’animal.

Pour mieux cerner son voleur, il a aussi disposé près des boules « un cochonnet, puis une balle de tennis, mais ça l’intéresse pas plus que ça ».

Jeudi, il a laissé sur son boulodrome une boule pesant 1,6 kg, environ deux fois plus qu’une boule classique, pour savoir de quoi le chapardeur était capable.

En revanche, il range désormais les boules de valeur à la maison, quand s’achèvent les longues parties qu’il dispute avec son fils, et parfois sa femme.

Avec le printemps, il compte quand même se mettre en quête, avec ses chiens de chasse, des 38 boules escamotées.

Chasseur de sanglier et des petits gibiers dont regorge le Gers, Patrick Cazes a déjà abattu des renards. Dans le Gers, ils sont connus pour attaquer les élevages de poulets et de volailles qui font la réputation du département. « Mais celui-là, on va le gracier ».

(source : AFP)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Entre 600 et 1.0000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

Entre 600 et 1.0000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.48
couvert
le 22/09 à 3h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1012.81 hPa
Humidité
82 %

Sondage