Réforme en faveur des indépendants : le Premier ministre confirme la disparition du RSI

Publié le 05/09/2017 - 11:32
Mis à jour le 05/09/2017 - 15:10

Edouard Philippe a présenté mardi le plan du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants, annonçant notamment la disparition progressive en deux ans du Régime social des indépendants (RSI), à partir du 1er janvier 2018.

 ©
©

Lors d'un déplacement à Dijon, le Premier ministre a également annoncé une "année blanche" d'exonération des cotisations sociales pour la première année d'une entreprise nouvellement créée par un indépendant et confirmé le doublement des plafonds de revenus pour bénéficier du statut d'autoentrepreneur. Il a en outre promis un "coup de pouce" de 200 millions d'euros via une baisse de cotisations supérieure à l'impact de la hausse à venir de la CSG.

"Un nouveau départ…"

Plombé par de nombreux dysfonctionnements depuis sa création, le RSI, qui régit les droits sociaux d'environ 6,6 millions de Français, sera supprimé à partir du 1er janvier 2018, avec une phase transitoire de deux ans pour intégrer les indépendants au régime général, dont bénéficient les salariés.

"On aurait pu continuer à bricoler" en tentant de corriger les défauts de ce régime, a fait valoir M. Philippe, "mais le président de la République a souhaité vous présenter un nouveau départ". Selon Matignon, "l'organisation définitive sera en place au plus tard le 31 décembre 2019", au terme d'une "phase transitoire", qui verra les missions du RSI (retraite, assurance maladie, etc.) reprises par les organismes du régime général: URSSAF, CPAM...

Venu avec trois membres du gouvernement, l'ancien maire du Havre a également précisé les modalités de la baisse de cotisations pour les indépendants, destinée à neutraliser l'effet de la future hausse de 1,7 point de la CSG.

Les indépendants bénéficieront de deux baisses de cotisations:

  • la première, de 2,15 points sur les cotisations famille, permettra à elle seule d'effacer l'effet de la CSG pour tous les commerçants, artisans, professions libérales, exploitants agricoles.
  • Une seconde baisse, cette fois sur les cotisations maladie, représente un allègement de 1,5 point et permettra un "gain de pouvoir d'achat" pour environ 75% des indépendants, dont les revenus annuels n'excèdent pas 43.000 euros par an.

Selon Matignon, le montant total de ce "coup de pouce", comme l'a désigné le Premier ministre, s'élève à 200 millions d'euros, soit plus élevé que le montant de 100 millions qui avait circulé dans la presse lundi.

Comme l'avait annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire fin août, le statut d'autoentrepreneur va être élargi: les plafonds de revenus maximum pour en bénéficier vont être doublés en 2018, pour atteindre 70.000 euros pour les activités de service et 170.000 euros pour les activités commerciales.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.11
partiellement nuageux
le 23/06 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
90 %