Quelles sont les régions où il fait bon travailler ?

Publié le 18/06/2018 - 15:14
Mis à jour le 19/06/2018 - 22:12

Selon une étude de Régionjob relayée par Le Parisien lundi 18 juin 2018, 52% des habitants analysés de Bourgogne Franche-Comté souhaitent quitter leur région pour travailler ailleurs…

Globalement, Régionjob s'est aperçu que 45 % des utilisateurs du site, soit 2,4 millions, ont regardé des postes localisés dans une autre région.

L'étude de Régionjob dévoile ensuite que 2,9% des Franciliens qui souhaitent quitter leur région sont attirés par la Bourgogne Franche-Comté. L'Auvergne – Rhône-Alpes étant la première région envisagée, les Pays de la Loire en second (10,7%) et le Grand Est (10,6%) en troisième position. 

Bourgogne Franche Comté : 52% regardent ailleurs !

L’Île-de-France, en plus d’une faible attraction sur les candidats des autres régions, a du mal à fidéliser ses propres habitants. Avec 59% de candidats qui consultent des offres dans d’autres régions, la région parisienne est en tête des régions ayant le plus de candidats à la mobilité géographique dans une autre région que celle qu’ils habitent. L’Île-de-France restant, et de loin, le premier bassin d’emploi, de population et d’utilisateurs des plateformes du groupe Regionsjob (34%), les 41% restant représentent malgré tout une très belle proportion de la population active française.

Parmi les autres régions qui ont du mal à fidéliser leurs habitants on trouve dans l’ordre décroissant le Centre-Val de Loire (52% regardent ailleurs), la Bourgogne Franche-Comté (52%), la Normandie (46%) et l’Occitanie (45%). 

A l’inverse le Grand Est (31%), l’Auvergne-Rhône-Alpes (33%) et PACA (35%) sont les régions avec le plus petit taux d’habitants regardant dans d’autres régions.

En ce qui concerne les "désirs de mobilités", Régionjob liste les origines des populations qui veulent partir :

  1. Ile-de-France (59%)
  2. Centre-Val de Loire et Bourgogne Franche-Comté (52%)
  3. Normandie (46%)
  4. Occitanie (45%)
  5. Pays de la Loire (40%)
  6. … 

Du côté des régions qui font rêver, la Bourgogne Franche-Comté arrivé 12e :

  • Auvergne – Rhône-Alpes (11,1%)
  • Nouvelle Aquitaine (10,2%)
  • Bretagne (10%)
  • Pays de la Loire (9,7%)
  • Occitanie (9,1%)
  • Ile-de-France (9,1%)
  • Normandie (8,5%)
  • Grand Est (8,3%)
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur (8%)
  • Hauts-de-France (7,1%)
  • Centre-Val de Loire (5?3%)
  • Bourgogne Franche-Comté (3,5%)

La région rhodanienne arrive largement en tête des régions qui attirent le plus de candidats d’autres régions : 11,1% des candidats qui cherchent du travail dans une autre région que la leur, s’intéressent à l’Auvergne-Rhône-Alpes ! 

Arrivent ensuite dans un mouchoir de poche la Nouvelle Aquitaine (10,2%), la Bretagne (10%), les Pays de la Loire (9,7%), l’Occitanie (9.3%) et … l’Île-de-France (9,1%), qui ne se trouve qu’à la 6ème position. La région francilienne est le premier bassin d’emploi en France mais elle a un peu de mal à attirer des salariés d’autres régions puisque moins de 10% des candidats d’autres régions françaises intéressent à des postes localisés en région parisienne… 

A l’extrémité du classement on trouve la Bourgogne Franche-Comté (3,4%) et le Centre-Val de Loire (5,3%).

Le Grand Est, destination préférée des habitants de Bourgogne Franche Comté…

Le Grand Est fait carton plein en Bourgogne Franche Comté et attire 27,7% des habitants de la région, qui cherchent ailleurs. Complètent ensuite le podium l'Île-de-France et l'auvergne-Rhône-Alpes avec 20,5% et 19,3% chacun. La Normandie est lanterne rouge avec seulement 1,7% des habitants de Bourgogne Franche Comté qui regardent dans cette direction.

L’Île-de-France en route vers la Bourgogne Franche Comté

Les Franciliens sont les plus intéressés par un emploi en Bourgogne Franche Comté avec plus d'un tiers de l’ensemble des Français qui souhaitent venir dans cette région (37,7%). Ils sont suivis, d'assez près par l'Auvergne-Rhône-Alpes( 20,7%) elle même talonée par le Grand Est (20,4%).  

Méthodologie :

Régionjob a analysé les envies de mobilité de 5,2 millions d’utilisateurs sur son site au premier trimestre 2018.

(Source : Régionjob) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.13
nuageux
le 20/05 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
98 %