Règlement de compte dans le camp des gens du voyage de Vesoul

Publié le 09/09/2014 - 20:12
Mis à jour le 26/09/2014 - 00:09

Un homme de 30 ans suspecté d’avoir blessé un autre individu avec un fusil, dans le camp des gens du voyage d’Echenoz-la-Méline, près de Vesoul, a été mis en examen pour « tentative de meurtre » et placé en détention, ce mardi 9 septembre 2014 à Besançon. Comme requis par le parquet, le tireur présumé a estimé qu’il était plus en sécurité derrière les barreaux.

 ©
©

Dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 septembre 2014, la victime âgée de 24 ans a été la cible de plusieurs tirs de fusil de chasse. Amputé de l’index gauche et gravement blessé au niveau du tronc et du bassin, il a été transporté d’urgence au CHRU de Besançon. Ses jours ne sont plus en danger.

Le suspect a affirmé aux enquêteurs de la police judiciaire de Besançon qu’il avait agi en état de légitime défense, car la victime l’aurait mise en joug avec une arme à feu. Une version que l’enquête en cours devra vérifier.

Présenté ce mardi 9 septembre 2014 devant le parquet de Besançon, l’auteur présumé des tirs a été mis en examen pour "tentative de meurtre". Devant le juge des libertés et de la détention, la procureure Margaret Parietti a demandé et obtenu son placement en détention provisoire pour la bonne poursuite de l’enquête et pour "protéger monsieur". Ce dernier, par la voix de son avocate Me Magali Pagnot, a convenu qu’il risquait des "représailles" de la part de la famille de la victime et qu’il serait plus en sécurité en prison.

La victime, connue de la justice pour des faits de violences, était sous contrôle judiciaire et il avait l’interdiction de se rendre en Haute-Saône. Une interdiction qu’il a enfreinte. D’après les premiers éléments de l’enquête, il se serait rendu à Échenoz-la-Méline pour une histoire de règlement de comptes entre gens du voyage de qui reste à éclaircir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.07
légère pluie
le 26/05 à 15h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
64 %