République Dominicaine: les deux Bisontines condamnées à huit ans de prison

Publié le 12/12/2008 - 10:35
Mis à jour le 12/12/2008 - 10:35

Le tribunal pénal de Puerto Plata, en République Dominicaine, a condamné mercredi et jeudi deux jeunes filles de 19 ans, originaires de Besançon, à huit ans de prison ferme pour trafic de drogue. Le ministère public avait requis 15 ans de réclusion.

«Le procès s'est déroulé dans des conditions inacceptables», s'est indigné Me Emmanuel Marsigny, avocat des jeunes filles. «Nous allons faire appel et saisir les autorités françaises pour qu'elles aient un procès équitable», a-t-il annoncé.
«Il n'y a pas eu d'enquête, leurs valises avaient déjà été ouvertes aux douanes, le temps de parole des avocats était à peine de trois minutes, on ne connaît pas la pureté de la drogue, sans compter qu'un sachet d'un kilogramme n'en était pas, et elles n'ont pas eu d'interprète», a-t-il ajouté à l'issue de procès de Sarah Zaknoun, condamné à huit ans de prison dans la nuit de mercredi à jeudi, heure française.
«Ma fille m'a appelé vendredi à deux heures du matin pour me dire qu'elle avait été condamnée à huit ans. Elle était déjà de retour en prison», a confié la mère de Céline Faye, condamnée à huit ans de réclusion dans la nuit de jeudi à vendredi, heure française.
Elle a précisé que les familles allaient demander l'extradition vers la France des deux jeunes filles pour y purger leur peine.
Les avocats avaient demandé l'acquittement pour les deux Bisontines, qui avaient toujours affirmé ignorer la provenance de la drogue.
Les deux Bisontines avaient été placées en détention provisoire à Santiago, dans une prison pour femmes, après la découverte de six kilogrammes de substance illicite dans leurs bagages, le 14 juin dernier alors qu'elles s'apprêtaient à rentrer en France à l'issue de huit jours de vacances en République Dominicaine.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Trois ans et demi de prison ferme pour le chauffard du boulevard

Le jeune homme de 24 ans à l'origine de la collision mortelle le dimanche 19 septembre 2021 à l'intersection entre le boulevard Léon Blum et la rue Francis Clerc en roulant. 140 km/h et sous l'emprise de l'alcool a été condamné à cinq ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Il a été incarcéré à l'issue de l'audience.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.24
couvert
le 19/10 à 0h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
93 %

Sondage