Retour de Leonarda seule : "une décision inhumaine et ubuesque" pour RESF

Publié le 20/10/2013 - 09:31
Mis à jour le 20/10/2013 - 09:31

Ce samedi 19 octobre, le Président de la République proposait le retour de Leonarda seule sur le sol français. Selon Réseau éducation sans frontière du Doubs, cette décision est "inhumaine et ubuesque" étant donné que la jeune fille est mineure. RESF 25 appelle à la mobilisation lundi 21 octobre.

logo-resf.gif
Logo de du RESF
PUBLICITÉ

« En proposant un retour en tant que « mineure isolée » volontaire, nouveau concept en matière de politique migratoire, à une jeune fille de 15 ans, F. Hollande s’est livré à un calcul politicien transparent : concéder le minimum possible à ceux que l’expulsion des Dibrani indigne, tout en affichant son soutien à la politique dure de Valls et en espérant sans doute ne pas trop désespérer l’électorat lepenisé.

Ce calcul s’est fait au mépris des droits humains et des droits de l’enfant les plus élémentaires, en particulier le droit à vivre en famille : que le chef de l’Etat propose à Léonarda la séparation d’avec sa famille, qui laisserait ainsi ses cinq frères et sœurs et sa mère dans un pays dont ils ne connaissent rien et où les Roms sont en butte à la plus grande hostilité, relève d’un chantage très éloigné de tout « discernement ».

Une proposition hypocrite et cynique, qui avait bien peu de chance d’être acceptée. On voit ainsi dans quel mépris nos gouvernants tiennent le facteur humain s’agissant des migrants et des Roms en particulier. Inhumain, ce choix est aussi politiquement aberrant, puisqu’il mécontente à peu près tout le monde. Pour la frange lepenisée, tout autre choix qu’un refus abrupt est inacceptable. Et pour la gauche, il ne saurait pas non plus être accepté, le remède étant pire que le mal. Rien n’est donc réglé.

Pour RESF, l’heure est plus que jamais à la mobilisation pour le retour
de Léonarda, de sa famille ainsi que de Khatchik, absent de l’intervention présidentielle.

RESF 25 appelle à se rassembler Lundi 21 octobre à 17 h place Pasteur,
pour le retour sans condition de la famille Dibrani et du jeune lycéen
arménien Khatchik. »

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.17
ciel dégagé
le 26/05 à 12h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1016.58 hPa
Humidité
61 %

Sondage