Reviens Muzungu : quand l’amour dépasse les frontières

Publié le 27/09/2013 - 08:33
Mis à jour le 27/09/2013 - 17:59

Avec "Reviens Muzungu", le Bisontin Hervé Perton embarque le lecteur dans une belle et très originale histoire d’amour entre une policière parisienne missionnée au Rwanda et un jeune paysan rwandais. L’occasion de découvrir, loin des clichés, ce que sont la vie et les usages dans ce pays africain encore marqué par la tragédie du génocide. 

2013_09-26_livre_muzungu.jpeg
©dr

Livre

PUBLICITÉ

Dès les premières pages de ce long roman de 358 pages, impossible de décrocher ! Hervé Perton nous entraîne dans une histoire très originale qui, l’année de ses 40 ans, fait basculer le destin de Stéphy, capitaine de police pleine d’ambition affectée en région parisienne. Une mission de trois mois au Rwanda, avec trois autres collègues masculins, pour former les policiers de ce pays, un accident de circulation, un coup de foudre, des non-dits, une sournoise maladie, les ingrédients du récit se mettent peu à peu en place jusqu’à une fin qu’on aurait aimée moins triste… mais la vie au Rwanda en décide autrement ! 

Muzungu ?

Aux personnages attachants, s’ajoute une description de la vie dans une ville et dans un village rwandais très loin des clichés habituels, restituant la réalité de ce pays, tant dans les usages répréhensibles de certains, que dans la générosité et le goût du partage des plus pauvres. 

Et pour ceux qui s’interrogeraient sur le titre de ce roman, Muzungu signifie en rwandais « femme blanche ». 

En pratique :

Hervé Perton, « Reviens Muzungu », Les éditions de la Boucle, mars 2013, 358 pages, 17€. En vente en librairie. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.25
couvert
le 27/05 à 0h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1015.6 hPa
Humidité
95 %

Sondage