Rhodiaceta : un parc de cinq hectares ouvert au public en juillet prochain

Publié le 29/01/2019 - 07:50
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:29

Diaporama •

Le bâtiment historique de l'ancienne usine de la Rhodiaceta a bien changé depuis le début des travaux en juillet 2017. 18 mois après, la fin des travaux de démolition approche. Il restera ensuite à aménager les cinq hectares de parc pour l'ouverture au public en juillet prochain. À quoi sera dédié cet espace ?  Réponses.

"C'est la réalisation d'un engagement que nous avions pris", explique Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon. "Nous garderons l'empreinte de l'ancienne usine comme base".

Différents espaces outdoor…

Au mois de juillet 2019, le public pourra découvrir près de cinq hectares de parc. Toutefois, une importante partie de la végétation ne sera pas terminée.

Voici les grands espaces :

  • Un jardin au "parcours mémoriel" sera mis en place avec une frise retraçant l'histoire du site.
  • Une grande esplanade pour recevoir des événements comme "des cirques, le festival Détonation ou encore festival international de musique…", précise Jean-Louis Fousseret.
  • Une "pente douce" sera mise en valeur et s'apparentera à un lieu comme la gare d'eau. Elle était anciennement appelée "la plage des militaires". Elle servait autrefois, comme son nom l'indique, à "apprendre la natation aux militaires", nous précise Bastien Fiori, chef de projet, représentant technique et maitre d'ouvrage.
  • La berge sera élargie avec la création d'une rive
  • Le "jardin d'empreinte" sera un lieu ou le béton se mélangera à la végétation avec la préservation de poteaux du site.
  • 12000 m2 de terre sera déplacé ici et là afin de structurer le parc.

3.000 m2 de locaux préservés

3,000 m2 de bâtiments ont été préservés. Il s'agit en autre du bâtiment d'Hilaire Chardonnet et d'un deuxième de trois étages. Ce dernier devrait accueillir en 2020 le Le club de la Société Nautique Bisontine canoë-kayak (SNB). La maire imagine aussi créer un "parcours d'escalade" sur l'actuel château d'eau.

En ce qui concerne le premier bâtiment de l'usine de 1890 appelé "Hilaire de Chardonnet" (nom du Comte bisontin à l'origine de l'usine), il est pour l'instant "mis hors ruine", explique Bastien Fiori. Quelques projets se dessineraient toutefois pour ce bâtiment qui pourrait devenir un espace culturel tel qu'un musée.

Quelques chiffres :

  • 351 jours de démolition (dont 250 pour le bâtiment principal)
  • Volume de béton déconstruit : 30 000 m3
  • Un coût : 6,9 millions d'euros le tout (dont 3,2 millions pour la démolition)
  • Parc : 12 000 m2 de terres excavées
  • 20,000 m3 environ de buttes construites à base de matériaux du site

Info +

  • Les anciens employés de la Rhodiaceta ont visité le site ce mois de janvier 2019.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

C’est en Bourgogne Franche-Comté que les dépenses contraintes sont les plus élevées selon une étude

À l’heure où la crise sanitaire a eu un impact considérable sur le pouvoir d’achat des Français avec une baisse de 0,5% en 2020, lesfurets, premier comparateur en ligne sur les dépenses contraintes, en partenariat avec CSA Research, lancent le premier Indice national des dépenses contraintes. Les résultats de cette étude, publiés le 23 novembre 2020, révèle que c'est en Bourgogne Franche-Comté que le budget des habitants est le plus important pour des dépenses contraintes...

"La Fabrique 4.0" : une unité mobile de formation aux métiers de l'Industrie

Opérationnelle depuis ce mois de novembre, la Fabrique4.0 est un camion aménagé qui  forme actuellement dix demandeurs d’emploi à la conduite d’installation de production. À partir de 2021, l’unité mobile prendra la route pour aller à la rencontre des jeunes dans les collèges et lycées de la région. Une quarantaine de dates sont programmés

Grupo Antolin Besançon réimplante ses activités sur Témis

Fournisseur à l'échelle mondiale de systèmes d’éclairage pour les constructeurs et équipementiers automobiles, le groupe Antolin - présent depuis 2012 à Besançon - à décidé de construire son usine 4.0 de plus de 21.000 m2 sur le technopole Témis à Besançon entre la rue Mantion et la Rocade. La livraison du bâtiment est programmée pour le printemps 2022.

Envie de shopping ? La liste des commerces qui proposent de la vente en livraison ou en "click & collect"

Click & Collecte - Livraison • maCommune.info vous propose pour ce deuxième confinement encore, une liste régulièrement mise à jour des commerces poursuivant leur activité en service à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon... Faire ses achats de Noël dans les commerces pendant le confinement, c'est possible !

Sondage – Comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ?

Cette année, la fête de Noël se déroulera dans un contexte particulier de crise sanitaire, économique et sociale. Les Françaises et les Français ont-ils cœur à faire la fête (avec les gestes barrières) et décorer leur intérieur d'un sapin de Noël ? Et vous, comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ? C'est notre sondage de la semaine…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.1
couvert
le 25/11 à 15h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
49 %

Sondage