Rhodiaceta : un parc de cinq hectares ouvert au public en juillet prochain

Publié le 29/01/2019 - 07:50
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:29

Diaporama • Le bâtiment historique de l’ancienne usine de la Rhodiaceta a bien changé depuis le début des travaux en juillet 2017. 18 mois après, la fin des travaux de démolition approche. Il restera ensuite à aménager les cinq hectares de parc pour l’ouverture au public en juillet prochain. À quoi sera dédié cet espace ?  Réponses.

"C'est la réalisation d'un engagement que nous avions pris", explique Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon. "Nous garderons l'empreinte de l'ancienne usine comme base".

Différents espaces outdoor…

Au mois de juillet 2019, le public pourra découvrir près de cinq hectares de parc. Toutefois, une importante partie de la végétation ne sera pas terminée.

Voici les grands espaces :

  • Un jardin au "parcours mémoriel" sera mis en place avec une frise retraçant l'histoire du site.
  • Une grande esplanade pour recevoir des événements comme "des cirques, le festival Détonation ou encore festival international de musique…", précise Jean-Louis Fousseret.
  • Une "pente douce" sera mise en valeur et s'apparentera à un lieu comme la gare d'eau. Elle était anciennement appelée "la plage des militaires". Elle servait autrefois, comme son nom l'indique, à "apprendre la natation aux militaires", nous précise Bastien Fiori, chef de projet, représentant technique et maitre d'ouvrage.
  • La berge sera élargie avec la création d'une rive
  • Le "jardin d'empreinte" sera un lieu ou le béton se mélangera à la végétation avec la préservation de poteaux du site.
  • 12000 m2 de terre sera déplacé ici et là afin de structurer le parc.

3.000 m2 de locaux préservés

3,000 m2 de bâtiments ont été préservés. Il s'agit en autre du bâtiment d'Hilaire Chardonnet et d'un deuxième de trois étages. Ce dernier devrait accueillir en 2020 le Le club de la Société Nautique Bisontine canoë-kayak (SNB). La maire imagine aussi créer un "parcours d'escalade" sur l'actuel château d'eau.

En ce qui concerne le premier bâtiment de l'usine de 1890 appelé "Hilaire de Chardonnet" (nom du Comte bisontin à l'origine de l'usine), il est pour l'instant "mis hors ruine", explique Bastien Fiori. Quelques projets se dessineraient toutefois pour ce bâtiment qui pourrait devenir un espace culturel tel qu'un musée.

Quelques chiffres :

  • 351 jours de démolition (dont 250 pour le bâtiment principal)
  • Volume de béton déconstruit : 30 000 m3
  • Un coût : 6,9 millions d'euros le tout (dont 3,2 millions pour la démolition)
  • Parc : 12 000 m2 de terres excavées
  • 20,000 m3 environ de buttes construites à base de matériaux du site

Info +

  • Les anciens employés de la Rhodiaceta ont visité le site ce mois de janvier 2019.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.26
peu nuageux
le 19/06 à 9h00
Vent
2.68 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
68 %