Saône-et-Loire: une mère et ses deux enfants disparus depuis une semaine

Publié le 04/02/2016 - 16:41
Mis à jour le 04/02/2016 - 16:41

Une mère de famille, âgée de 39 ans, et ses deux enfants de 7 et 3 ans, originaires de Saint-Romain-sous-Gourdon (Saône-et-Loire), ont disparu depuis le 28 janvier, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Un N° à disposition

Sophie Zizzutto a été vue la dernière fois quand elle est allée chercher ses deux enfants à l'école jeudi dernier en fin d'après-midi, selon la gendarmerie, qui a diffusé depuis un appel à témoins. Leur disparition a été signalée dimanche soir par son ex-mari, inquiet de ne pas parvenir à la joindre.

Décrite comme "fragile psychologiquement", la trentenaire vivait séparée du père de ses enfants, mais elle entretenait de "bonnes relations" avec ce dernier, a déclaré le procureur de la République de Chalon sur-Saône, Christophe Rode.

Habituellement en "contacts réguliers" avec sa famille, dont certains membres vivent dans le sud de la France, la mère de famille est partie sans son téléphone portable, a ajouté M. Rode. Des recherches, avec l'appui d'un hélicoptère et d'une équipe cynophile, ont été entreprises dès le début de la semaine, notamment pour tenter de retrouver son véhicule, une Citroën Saxo grise. L'enquête a été confiée notamment à la brigade de recherches de Mâcon, chargée de recueillir les témoignages au 03 85 22 97 16.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.39
partiellement nuageux
le 24/05 à 3h00
Vent
0.85 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %