Sécheresse et risque d’incendie : les gestes essentiels à adopter 

Publié le 09/08/2022 - 10:20
Mis à jour le 09/08/2022 - 10:51

Depuis le 1er janvier 2022, les sapeurs-pompiers du Doubs, ont été sollicités pour 291 interventions de feux d'espaces naturels. C’est pourquoi la Préfecture, l’Office national de la forêt et le service départemental d'incendie et de secours du Doubs ont souhaité rappeler les bons gestes à adopter afin de prévenir tout départ de feu.

  • Si vous êtes témoin d’un début d’incendie, prévenez le 18 ou le 112 et localisez le départ de feu en indiquant l’adresse ou si possible la géolocalisation au moyen d’un téléphone portable.

"Aujourd’hui l'ensemble du territoire national est particulièrement vulnérable face au risque d'incendie de végétaux qu'il s'agisse de forêts, de prairies ou de friches et le Doubs, couvert à 43% par des bois, n'est pas épargné par ce risque", explique la Préfecture du Doubs avant d’ajouter : "le danger est d'autant plus important dans le Doubs que les crises sanitaires de ces dernières années (pyrale du buis, scolytes des épicéas, dépérissement du hêtre, chalarose du frêne...) augmentent la vulnérabilité des forêts face aux incendies". 

L’activité humaine "principale cause" des incendies…

L’activité humaine est la "principale cause de déclenchement d’incendies", nous précise-t-on avec environ 90% des départs de feu, que ce soit du fait d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps) ou bien d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles...). Le risque est encore davantage accru dans le Doubs où l’agriculture occupe une place essentielle. Les surfaces agricoles utilisées correspondent à 45% du territoire et ces terrains sont propices aux départs de feux et à leur propagation.

Les gestes à adopter 

  • Vous êtes fumeur ? Le bon réflexe, c’est de jeter vos mégots dans un cendrier. Si vous fumez dans votre voiture, soyez vigilant, les cendres incandescentes peuvent partir depuis une fenêtre ouverte ;
  • Vous coupez de la végétation dans votre jardin ? Le bon réflexe, c'est d'emmener vos résidus verts à la déchèterie ; 
  • Vous organisez un barbecue ? Le bon réflexe, c'est d'être sur une terrasse chez soi plutôt qu'en pleine nature, loin de l’herbe et des broussailles qui peuvent s’enflammer ; 
  • Vous bricolez en plein air ? Le bon réflexe c’est de travailler loin de la végétation et d’avoir un extincteur à portée de main. Pensez également à entretenir et débroussailler votre jardin tout au long de l’année.

En plus des réflexes au quotidien, en cette période de risques accrus, il est recommandé de : 

  • Limiter la pénétration des véhicules motorisés en forêt et respecter les barrières fermées ; 
  • Éviter les activités liées à la récolte de bois et aux cessions de bois de chauffage (récolte et transport) ; 
  • Observer de manière générale la plus grande prudence et une vigilance accrue.

Il est également rappelé que :

  • Tout apport de feu en forêt et à moins de 200 m de celle-ci est interdit par le code forestier.
  •  Les déchets verts, qu'ils soient produits par les ménages ou par les collectivités territoriales, relèvent de la catégorie des déchets ménagers et assimilés, dont le brûlage en est interdit en vertu des dispositions de l'article 84 du règlement sanitaire départemental.

Les moyens du SDIS 25 :

Pour lutter contre ces feux de forêt, le SDIS25 dispose de moyens spécifiques : 

  • 30 camions citernes ruraux (CCR) et camions citernes ruraux secours routier (CCRSR) ; 
  • 11 camions citernes feux de forêt (CCF)
  • Une équipe d’intervention de lutte contre les feux de forêts, composée de 385 sapeurs-pompiers.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Sécheresse et risque d’incendie : les gestes essentiels à adopter 

Depuis le 1er janvier 2022, les sapeurs-pompiers du Doubs, ont été sollicités pour 291 interventions de feux d'espaces naturels. C’est pourquoi la Préfecture, l’Office national de la forêt et le service départemental d'incendie et de secours du Doubs ont souhaité rappeler les bons gestes à adopter afin de prévenir tout départ de feu.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.71
pluie modérée
le 14/08 à 21h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
83 %

Sondage