Séjour insolite : une chambre d'hôtes au château de Cordiron

Publié le 22/02/2018 - 10:40
Mis à jour le 26/02/2018 - 10:49

Pascal Schultz, chef de projets "Attractivité et Rayonnement" à la Ville de Besançon a une nouvelle casquette depuis juin 2017... Il s'occupe d'un appartement d'hôtes au château de Cordiron à Burgille.

PUBLICITÉ

maCommune.info : Pourquoi vous êtes-vous engagé dans ce projet ? 

Pascal Schultz : « Pour faire vivre ce monument et apporter des ressources complémentaires pouvant contribuer au financement des projets de restauration ». 

mC : Le château a-t-il une histoire particulière ? 

Pascal Schultz : « Oui, c’est une ancienne forteresse médiévale modifiée et agrandie au XVIe siècle. Le donjon avait été construit au XIIIe siècle sur l’ancienne route allant de Besançon à Dijon, ainsi les premiers barons de Cordiron percevaient une sorte de péage, un octroi, sur les voyageurs ».

mC : Combien de chambres d’hôte compte le château ?

Pascal Schultz : « J’ai ouvert un petit appartement d’hôtes et de charme pour deux personnes, idéal pour un couple qui veut se ressourcer. Cet appartement d’hôte est constitué d’une chambre, une salle de bain et une pièce pour prendre les repas. Le jardin est libre d’accès, un espace y est réservé aux hôtes, pour prendre le petit-déjeuner au soleil, se reposer et bronzer au calme ».

mC : Combien de temps cela vous prend-il en plus de votre poste en tant que Chef de projets Attractivité et Rayonnement à la Ville de Besançon ?

Pascal Schultz : « Quelques heures en soirée lors des changements successifs d’hôtes s’il y a enchaînement d’un jour à l’autre, sinon quelques heures le week-end, notamment le dimanche après-midi après les départs. J’essaie aussi de faire la promotion de l’activité via les réseaux sociaux et avec l’aide de l’Office de Tourisme de Marnay ».

Sur l’entretien du château…

mC : Est-ce difficile de garder un château comme celui-ci en bon état ? 

Pascal Schultz : « C’est un engagement du quotidien, il faut être motivé et même passionné sinon on se décourage vite, je pense. J’aime le patrimoine et contribuer à le préserver pour les générations futures me fait avancer ! »

mC : Faites-vous souvent des travaux ? 

Pascal Schultz : « Oui, de nombreux travaux ont déjà été effectués, notamment sur le donjon médiéval qui est maintenant sauvé. Cette année, au printemps, nous allons faire restaurer par un artisan du patrimoine et de la taille de pierres les deux cheminées gothiques du donjon, c’est un investissement très lourd, nous sommes toujours à la recherche de financement complémentaire, notamment via l’association que nous avons créé et par le mécénat.

mC : Percevez-vous des aides pour ces travaux ? 

Pascal Schultz : « Les travaux de cette année sur les deux cheminées gothiques du donjon représentent un budget de 36 000 euros. Le château est monument historique et donc je perçois selon les dossiers de 20 à 30 % de subventions de la part de l’Etat (DRAC Bourgogne-Franche-Comté), il faut donc trouver le financement du reste soit pour cette fois-ci environ 25 000 euros ».

Info +

  • Château de Cordiron, 1 Chemin de la Tour Cordiron  25170 BURGILLE
  • Prix des chambres : 85 euros la nuit avec petit-déjeuner simple pour deux personnes, et un forfait de 160 euros pour un Week-end complet (deux nuits) 
  • Contacter par mail : chateaudecordiron@gmail.com où sur le site internet www.chateaudecordiron.fr ou bien encore sur la page facebook : château de cordiron.
  • Des visites sont organisées toute l’année sur demande notamment pour des groupes (scolaires, clubs, familles …). Pour la dixième année consécutive, le château de Cordion sera ouvert lors des Journées Européennes du Patrimoine mi-septembre avec des visites commentées du donjon.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.16
ciel dégagé
le 16/09 à 18h00
Vent
2.41 m/s
Pression
1018.85 hPa
Humidité
45 %

Sondage