Sept enfants hospitalisés pour des malaises gastriques

Publié le 15/07/2014 - 21:29
Mis à jour le 15/07/2014 - 21:36

Sept enfants et une jeune accompagnatrice d'un centre d'hébergement d'une association de scoutisme laïque du Doubs ont été transportés à l'hôpital mardi après avoir été victimes de malaises gastriques, mais leurs jours ne sont pas en danger, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Les enfants, âgés de 8 à 11 ans, et l'animatrice de 18 ans ont été pris de nausées et de douleurs abdominales mardi matin au sein du centre d'hébergement des Eclaireurs et Eclaireuses de France de Faimbe, à 20 km de Montbéliard, a indiqué la préfecture du Doubs dans un communiqué.

Des investigations, menées par l'Agence régionale de santé et les services de l'Etat, sont en cours pour identifier la cause de ces malaises gastriques. "D'ores et déjà, les premiers résultats des investigations menées par les services de l'Agence régionale de santé tendent à démontrer qu'il ne s'agit pas d'une toxi-infection alimentaire collective", a souligné la préfecture dans un communiqué.

Les enfants ont été pris en charge à 10h00 par les secours. La jeune femme, qui présente un syndrome ORL depuis plusieurs jours (fièvre, céphalées, maux de gorge intenses sans signes digestifs), a été transportée perfusée au centre hospitalier de Montbéliard, a ajouté la préfecture. Un bilan biologique est en cours pour l'animatrice malade, mais "son état clinique n'est pas inquiétant", a-t-elle ajouté.

Quatre enfants ont été évacués dans la matinée au centre hospitalier de Belfort et trois autres au centre hospitalier de Montbéliard. Six d'entre eux ont pu rejoindre le centre d'hébergement dans l'après-midi "après disparition des signes digestifs mineurs" et "le septième enfant présentant des signes de gastro-entérite avec diarrhée, vomissement et fièvre, est rentré au domicile de ses parents", a dit la préfecture. Les autres personnes présentes au centre, qui hébergeait 77 enfants et 21 adultes au total, ont été prises en charge sur le site par l'équipe du SMUR et les sapeurs-pompiers.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Engins de déplacements personnels motorisés : la police nationale de Besançon rappelle les règles

Un mineur a été condamné lundi 26 avril à payer une amende s'élevant à 1.500€ pour avoir circuler sur la voie publique à bord d'un engin motorisé à deux roues roulant à plus de 25 km/h. Ce jeudi, la Direction départementale de sécurité publique du Doubs rappelle les règles générales concernant l'utilisation de ces engins dits de déplacement personnel motorisé, de plus en plus utilisés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.44
légère pluie
le 07/05 à 0h00
Vent
5.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
100 %

Sondage