Soldes : les Français devraient moins dépenser cette année

Publié le 02/01/2013 - 13:50
Mis à jour le 02/01/2013 - 13:50

Si  deux tiers des Français envisagent de faire les soldes cet hiver, ils prévoient de réduire leur budget en raison de la crise, les poussant à traquer les meilleures affaires et à privilégier les achats utiles. Alors qu'en Lorraine les soldes ont démarré ce 2 janvier, ils démarreront le 9 janvier en Franche-Comté (comme dans une grande partie de la France) pour se terminer mardi 12 février 2013. 

1214817831_soldes.jpg
©

sondages

PUBLICITÉ

Une étude Ipsos pour le compte du Conseil national des centres commerciaux (CNCC) indique que  45% des Français ont décidé d'acheter moins que l'an dernier pendant la période des soldes, en raison de la restriction de leur pouvoir d'achat. Ils n'étaient que 39% à afficher cette volonté en 2012.

Selon le CNCC, le budget moyen pour ceux qui feront les soldes cet hiver s'établira à 223 euros, contre 244 euros pour les soldes d'hiver 2012 et 251 euros pour celles de 2011. La volonté de faire des bonnes affaires est citée par 95% des 963 répondants à cette enquête comme la raison première de faire les soldes. 71% citent également la possibilité de profiter de prix réduits pour acheter des articles qu'ils n'auraient pas les moyens de s'offrir le reste de l'année.

15 % des Français ne feront pas les Soldes

Un autre sondage Harris Interactive pour le site de chaussures en ligne Sarenza précise même que  15% des Français renonceront même totalement à faire les soldes cette année, faute de moyens suffisants. 

Budget en baisse 

Selon une autre étude conduite par l'Ifop pour le site de chaussures en ligne Spartoo, le budget moyen sera également en baisse (201 euros contre 229 euros l'an dernier) pour la grande majorité des Français, qui à 52% privilégieront les achats utiles au détriment des achats plaisir durant ces soldes d'hiver.

Même en cette période de forte consommation, le prix restera le critère premier d'achat pour 36% des Français, révèle enfin un deuxième sondage Ifop réalisé cette fois pour le site bons-de-reduction.com. 56% des 1.020 personnes interrogées indiquent d'ailleurs qu'en plus des réductions déjà proposées, elles rechercheront des codes promos afin de faire baisser davantage les prix.

Les vêtements devant les chaussures et les produits hi-tech

Cette année encore, les vêtements resteront le "produit-star" des soldes puisque 68% des sondés déclarent avoir l'intention d'en acheter durant les soldes, contre 45% qui rechercheront des chaussures et 17% des produits high-tech. 

La date officielle des soldes d'hiver a été fixée au 9 janvier pour une durée de cinq semaines. Elles ont déjà débuté ce mercredi dans cinq départements bénéficiant de dates dérogatoires (Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges et Moselle et Guyane) qui seront rejoints samedi par la Guadeloupe.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une convention pour définir les moyens des Chambres de commerce et d’industrie en Bourgogne Franche-Comté

Bernard Schmeltz, préfet de Bourgogne-Franche-Comté, préfet de Côte-d'Or, et Rémy Laurent, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bourgogne Franche-Comté, ont signé lundi 2 décembre 2019 une convention définissant les moyens alloués et les objectifs fixés aux CCI de Bourgogne Franche-Comté pour les trois prochaines années. Le tout, dans un contexte de baisse très importante de la ressource des CCI.

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.

Toccata : un Bisontin lance la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l’aide à domicile et aidants familiaux

Thomas Balandret, un Bisontin jeune diplômé d'une grande céole de commerce parisienne, a fondé la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l'aide à domicile et aidants familiaux. Elle s'appelle Toccata. Au salon des Services à la personne qui s'est déroulé à Paris en novembre 2019, le créateur d'entreprise a remporté un franc succès avec ses solutions innovantes…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.44
partiellement nuageux
le 08/12 à 0h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %

Sondage