Squat Casa Marulaz : décision de justice reportée au 12 octobre

Publié le 29/09/2010 - 07:27
Mis à jour le 29/09/2010 - 07:27

La justice ne se prononcera que le 12 octobre à propos de l’occupation d’un immeuble, propriété de la Ville de Besançon, occupé depuis quelques jours par des squatters qui annoncent pour ce mercredi soir à 19h une cantine populaire.

PUBLICITÉ
Le communiqué des occupants :
 
« Malgré notre volonté de comparaître pour faire valoir nos arguments, la justice en a décidé autrement en renvoyant l’affaire au 12 octobre (9h30, Palais de justice).
 
Bref, la vie continue, les aménagements se poursuivent et les activités s’intensifient : plusieurs associations et collectifs ont déjà frappé à notre porte pour partager des locaux et faire vivre la maison.
 
Le dernier rapport avec la Mairie ayant jeté un froid (l’électricité a été coupée, la porte a volé en éclats), nous avons décidé de mandater une association comme médiateur, dans le but de régler les différents et de trouver un accord permettant de pérenniser l’activité du lieu et des collectifs impliqués dans le projet.
 
Grâce à ces nouveaux délais, la cantine populaire se tiendra mercredi 29 septembre (19h) et dès le rétablissement de l’électricité par EDF, nous pourrons organiser des débats, projections, etc.
 
Merci à celles et ceux qui nous soutiennent, au procès comme au quotidien. À bientôt ! »
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.52
légère pluie
le 21/10 à 18h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
97 %

Sondage