Suisse : trois morts dans un crash d'hélicoptère en montagne

Publié le 03/04/2024 - 09:41
Mis à jour le 03/04/2024 - 09:25

Trois morts et trois blessés ont été recensés mardi 2 avril 2024 dans un accident d'hélicoptère sur le sommet du Petit Combin, dans le sud-ouest de la Suisse, ont annoncé les autorités locales. 

 © Photo pexels/Mathias Reding
© Photo pexels/Mathias Reding

"Parvenu sur la partie sommitale de cette montagne culminant à 3.668 mètres d'altitude, pour une raison que l'enquête devra déterminer, l'appareil a glissé dans la pente nord", a indiqué la police cantonale du Valais dans un communiqué. Outre le pilote, se trouvaient à bord un guide de montagne et ses quatre clients.

Selon la police, l'hélicoptère "s'est abîmé sur la place d'atterrissage" du sommet "lors d'une dépose-héliski".

Sept hélicoptères de sauvetage ont été dépêchés sur le site, et deux blessés ont "rapidement pu être pris en charge avant d'être héliportés à l'hôpital de Sion", avant que ne soit secouru le troisième survivant. "Les trois autres occupants de la machine ont malheureusement été retrouvés sans vie", a affirmé la police dans son communiqué.

Une enquête a été ouverte par le SESE (Service suisse d'enquête de sécurité) "afin de déterminer les causes de l'accident".

Lundi, la veille, trois personnes, dont un adolescent américain de 15 ans, ont été tués dans une avalanche à Zermatt, dans ce même canton suisse du Valais. 

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.52
légère pluie
le 14/04 à 21h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
84 %