Suppression des arrêts de trains Besançon-Dijon à Franois : une décision qui ne satisfait personne...

Publié le 02/10/2017 - 14:36
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:41

Le service ferroviaire du 10 de?cembre 2017, conc?u par la Re?gion Bourgogne Franche-Comte?, pre?voit la suppression pure et simple des sept allers et retours quotidiens sur l’axe Dijon-Besanc?on a? destination ou en provenance de Franois, pour ne conserver que les arre?ts de l’axe Besanc?on-Lons. Une décision qui n'est pas "partagée" par le Grand Besançon ni par le collectif des usagers.

21752460_321129495026055_3957734836740632123_n.jpg
Gare de Franois ©Collectif pour sauvegarder les arrêts en gare de Franois
PUBLICITÉ

Informe? du projet de suppression, le pre?sident du Grand Besanc?on Jean-Louis Fousseret a exprime? son opposition a? Marie-Guite Dufay, pre?sidente de Re?gion et a demande? le re?examen de ces propositions. « Nous ne pouvons que regretter que les rencontres et e?changes re?cents avec la Re?gion Bourgogne Franche-Comte? n’aient pas permis d’infle?chir la position re?gionale, malgre? l’e?vidence de l’utilite? actuelle de ces dessertes et du ro?le que pourrait jouer a? l’avenir une desserte ferroviaire ame?liore?e sur un secteur regroupant des milliers d’emplois, autour du CHRU et du Po?le Sante? des Hauts-du-Chazal », indique Jean-Louis Fousseret. 

Une décision « pas cohérente avec le développement de l’Ouest bisontin » 

Le président du Grand Besançon indique que « Si nous pouvons comprendre les objectifs qui animent la Re?gion, notamment sur la volonte? d’ame?lioration de la performance du service (re?gularite?, cadencement, facilite? pour les usagers occasionnels, etc.), nous ne partageons pas les me?mes analyses sur l’utilite? actuelle de cette halte, qui conduirait au caracte?re ine?vitable de la suppression de ces services. »

Selon lui, « cette de?cision est tre?s pre?judiciable a? la desserte et a? l’animation de l’Ouest bisontin (secteur de Franois, Hauts-du-Chazal, Universite?, CHRU). »

Dès 2005, le Grand Besanc?on a engage? une e?tude conjointe avec la Re?gion sur le potentiel de ce territoire « Ouest-bisontin ». La Re?gion avait alors de?cide?, dans un premier temps, de pre?cise?ment renforcer l’offre sur la halte de Franois dans l’attente des re?sultats de l’e?tude et de la re?alisation possible d’une nouvelle halte, dont le site reste a? de?finir. Ce projet de halte a e?te? identifie? au sein du SRIT (Sche?ma re?gional des Infrastructures de Transport) 2015-2025 comme un po?le ayant une fonction re?gionale, localise? sur les deux axes ferroviaires majeurs (Sao?ne-Doubs et Revermont).

« Le Grand Besanc?on continue donc a? promouvoir l’intermodalite? et la coordination entre les services Ginko et TER, conforme?ment a? l’esprit qui a anime? notre partenariat avec la Re?gion depuis ces dernie?res anne?es, précise Jean-Louis Fousseret. 

Une pétition contre la suppression des arrêts à Franois 

Un collectif « pour sauvegarder les arrêts en gare de Franois » a été créé. Il lance une pétition pour que cette décision de la Région ne soit pas mise en application. Le collectif énumère les « impacts nombreux » qu’aurait cette suppression notamment pour les usagers et leur quotidien. (Lire pétition : www.change.org

Infos +

Une réunion publique est prévue prochainement (la date précise n’est pas encore connue). « Le Grand Besanc?on sera pre?sent pour de?fendre la prise en compte des besoins des usagers. Le pre?sident du Grand Besanc?on indiquera a? la Re?gion que cette modification est inacceptable en l’e?tat. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.36
légère pluie
le 21/10 à 15h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %

Sondage