Sursis d'un mois pour la fonderie MBF Aluminium

Publié le 01/04/2021 - 14:00
Mis à jour le 27/04/2021 - 08:26

La justice commerciale a accordé un sursis d’un mois à la fonderie automobile MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura) en redressement judiciaire qui emploie 250 salariés permanents, a-t-on appris mercredi de source syndicale. Le tribunal de commerce de Dijon (Côte d’Or) a fixé au 27 avril la prochaine audience qui prendra une « décision définitive » sur l’avenir de l’entreprise, productrice de carters de moteurs et des éléments de boîtes de vitesse, a indiqué Nail Yalcin, délégué CGT.

 © MBF aluminium
© MBF aluminium

Le délai ne peut excéder un mois "au vu de la trésorerie", selon l'analyse du tribunal rapportée par M. Yalcin à l'issue de l'audience de mercredi.

En redressement judiciaire depuis début novembre, la fonderie ne fait l'objet que d'une offre de sauvetage à ce jour, celle de sa direction pour un plan de continuation qui préserverait environ 200 emplois permanents sur 250, a rappelé M. Yalcin

"Si ce plan est refusé, la liquidation est probable", a-t-il dit, soulignant cependant qu'il "reste toujours possible pour un repreneur de se manifester".

Candidat pressenti, l'investisseur américain Hugh Aiken, propriétaire de plusieurs fonderies dont celle de Niederbronn-les-Bains (Bas-Rhin), avait confirmé mardi avoir renoncé à déposer une offre.

Le projet de la direction de MBF prévoit le maintien de "200 à 210" emplois sur un total de 280 en comptant les intérimaires, a indiqué Adeline Munarolo, sa directrice générale. La solidité du projet industriel de cette offre "fait questionnement" parmi les salariés, a toutefois souligné M. Yalcin

Deux hypothèques pèsent en outre sur la pérennité de l'usine : la prédisposition des deux principaux clients Renault et PSA à continuer à travailler avec elle et l'octroi d'un soutien financier de l'Etat à hauteur de plusieurs millions d'euros, ont analysé de concert Mme Munarolo et M. Yalcin.

L'entreprise espère notamment bénéficier de l'abandon de ses dettes fiscales et sociales d'un montant de 7 millions d'euros, ce qu'elle n'avait pas obtenu à l'automne dernier.

MBF Aluminium, dont l'origine remonte à l'immédiate après-guerre, a déjà connu deux dépôts de bilan en 2007 puis en 2012 avant d'être reprise par ses actionnaires actuels, le groupe britannique CMV et un entrepreneur italien. Sa direction assure avoir entrepris les investissements nécessaires pour son virage des motorisations thermiques vers l'hybride.

(AFP)

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.17
nuageux
le 28/05 à 0h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %