Sursis d'un mois pour la fonderie MBF Aluminium

Publié le 01/04/2021 - 14:00
Mis à jour le 27/04/2021 - 08:26

La justice commerciale a accordé un sursis d'un mois à la fonderie automobile MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura) en redressement judiciaire qui emploie 250 salariés permanents, a-t-on appris mercredi de source syndicale. Le tribunal de commerce de Dijon (Côte d'Or) a fixé au 27 avril la prochaine audience qui prendra une "décision définitive" sur l'avenir de l'entreprise, productrice de carters de moteurs et des éléments de boîtes de vitesse, a indiqué Nail Yalcin, délégué CGT.

 © MBF aluminium
© MBF aluminium

Le délai ne peut excéder un mois "au vu de la trésorerie", selon l'analyse du tribunal rapportée par M. Yalcin à l'issue de l'audience de mercredi.

En redressement judiciaire depuis début novembre, la fonderie ne fait l'objet que d'une offre de sauvetage à ce jour, celle de sa direction pour un plan de continuation qui préserverait environ 200 emplois permanents sur 250, a rappelé M. Yalcin

"Si ce plan est refusé, la liquidation est probable", a-t-il dit, soulignant cependant qu'il "reste toujours possible pour un repreneur de se manifester".

Candidat pressenti, l'investisseur américain Hugh Aiken, propriétaire de plusieurs fonderies dont celle de Niederbronn-les-Bains (Bas-Rhin), avait confirmé mardi avoir renoncé à déposer une offre.

Le projet de la direction de MBF prévoit le maintien de "200 à 210" emplois sur un total de 280 en comptant les intérimaires, a indiqué Adeline Munarolo, sa directrice générale. La solidité du projet industriel de cette offre "fait questionnement" parmi les salariés, a toutefois souligné M. Yalcin

Deux hypothèques pèsent en outre sur la pérennité de l'usine : la prédisposition des deux principaux clients Renault et PSA à continuer à travailler avec elle et l'octroi d'un soutien financier de l'Etat à hauteur de plusieurs millions d'euros, ont analysé de concert Mme Munarolo et M. Yalcin.

L'entreprise espère notamment bénéficier de l'abandon de ses dettes fiscales et sociales d'un montant de 7 millions d'euros, ce qu'elle n'avait pas obtenu à l'automne dernier.

MBF Aluminium, dont l'origine remonte à l'immédiate après-guerre, a déjà connu deux dépôts de bilan en 2007 puis en 2012 avant d'être reprise par ses actionnaires actuels, le groupe britannique CMV et un entrepreneur italien. Sa direction assure avoir entrepris les investissements nécessaires pour son virage des motorisations thermiques vers l'hybride.

(AFP)

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« Aux Ateliers ! » :  ouverture d’un complexe de loisirs de 7.000 m2 avant la fin de l’année

Visite de chantier • Deux restaurants, deux ambiances-bar, un hôtel 4 * de 22 chambres, mais aussi un bowling 24 pistes, un laser game, un mur d'escalade… : Anthony Serra et Christophe Boillot, les deux porteurs du projet "Aux ateliers" ont organisé une visite de chantier sur l'ancien site Obliger. Ouverture prévue fin novembre sur la zone commerciale de Valentin.

Le consul des Etats-Unis sur le site de Bio Innovation à Besançon

Christopher Crawford, consul des Etats-Unis d'Amérique s’est rendu ce jeudi 17 juin au sein du centre Bio Innovation en présence d’Anne Vignot, la maire de Besançon. Ce déplacement entre dans le cadre d’une visite plus large à Besançon et notamment le lancement d’une fresque Franco-américaine réalisée pour le festival "Bien Urbain".

Un parc public d’envergure à venir sur le site de Saint-Jacques à Besançon…

Anne Vignot, la maire de la Ville de Besançon, a donné symboliquement le coup d'envoi de la démolition de bâtiments situés en face de la cour d'honneur ce 16 juin 2021 sur le site de Saint-Jacques. Une opération de désamiantage devra être effectuée à partir du 15 août. Six mois de démolition suivront alors dont quatre de travaux...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.19
légère pluie
le 22/06 à 18h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
37 %

Sondage