Retour sur la grève de la faim de Stéphane Ravacley dans une web série documentaire...

Publié le 12/01/2022 - 18:29
Mis à jour le 14/01/2022 - 17:05

Il y a un an, Corentin Germaneau suivait le quotidien de Stéphane Ravacley, boulanger bisontin en grève de la faim pour soutenir son apprenti guinéen, Laye Traoré, menacé d’expulsion. Cette expérience a amené le jeune homme de 27 ans à réaliser une web série documentaire publiée ce vendredi 14 janvier sur la toile…

Le 3 janvier 2021, Stéphane Ravacley, boulanger réputé au centre-ville de Besançon, commençait une grève de la faim. Pourquoi ? Soutenir son apprenti guinéen Laye Traoré menacé d'expulsion. À l'époque, cette affaire avait été surmédiatisée à Besançon, en France, mais aussi partout dans le monde. Cette tornade médiatique était rapidement montée jusqu'aux plus hautes instances politiques françaises. L'issue de l'affaire s'est bien terminée, mais il aurait pu en être autrement : Stéphane Ravacley avait été hospitalisé.

Le boulanger en grève de la faim contre l'expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d’une semaine grève de la faim.

"L'engagement"

Corentin Germaneau a décidé de dévoiler au public l'envers du décor de cette affaire dans une mini web série documentaire de 3 épisodes qui sera publiée vendredi 14 janvier sur YouTube. "Le message subliminal de cette série est l'engagement : on montre l'impact de cet engagement surmédiatisé, cet engagement d'un patron qui s'est mis en danger pour son salarié, l'engagement de Laye pour son patron et mon engagement pour aider Stéphane", explique le réalisateur, "c'est une web série en immersion".

Episode 1

Episode 2

Episode 3

Infos +

Corentin Germaneau a échangé pour la première fois avec Stéphane Ravacley alors qu'il animait une radio associative locale. Le boulanger lui avait raconté la menace d'expulsion de son apprenti Laye Traoré. À la suite de cette rencontre, Corentin, alors étudiant en entrepreunariat culturel et en communication, lui avait proposé de l'aider à faire connaître son combat et gérer les rendez-vous avec la presse.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Boulanger Besançon : grève de la faim

Le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, candidat aux élections législatives dans le Doubs

Depuis plusieurs mois, le nom de Stéphane Ravacley ne circule pas uniquement pour parler de ses élans de solidarité avec l’Ukraine, mais aussi dans le cadre des prochaines élections législatives dans le Doubs. C’est désormais officiel depuis ce samedi 16 avril, le boulanger bisontin est candidat pour siéger à l’assemblée nationale.

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l’expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.

Le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d’une semaine grève de la faim.

Boulanger de Besançon en grève de la faim depuis 9 jours : « Non, je ne suis pas suicidaire, je fais attention »

Après 9 jours de grève de la faim pendant lesquels Stéphane Ravacley s’est nourri exclusivement de bouillons, et 8kg en moins, nous lui avons rendu visite lundi 11 janvier dans son fournil de la rue Rivotte à Besançon pour prendre de ses nouvelles ainsi que celles de Laye Traoréiné, son apprenti guinéen.

Société

Besançon : un nouveau système de collecte des cartons testé au centre-ville

Dans le but de limiter l’envahissement des espaces publics par ces cartons toujours plus nombreux, Grand Besançon Métropole et la Ville de Besançon testent actuellement sur quatre adresses du centre-ville des points d’apports volontaires spécifiques (PAV) en remplacement des actuels points de regroupement souvent souillés par d’autres déchets.

Longevilles-Mont-d’Or : une louve tuée près d’un troupeau de bovins « dans les conditions requises par la réglementation »

Ce mardi 20 septembre, vers 22h40, un binôme de lieutenants de louveterie a procédé au tir létal d’une louve sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 18 au 19 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or, informe la préfecture du Doubs dans un communiqué du 21 septembre.

Sondage – Avez-vous rallumé le chauffage ?

Depuis le week-end dernier, les températures se sont rafraichies, les pulls, manteaux et chaussettes ont faire leur retour dans les rues en Bourgogne Franche-Comté. Et à la maison, les plus frileux ont peut-être été tentés de remettre le chauffage, la cheminée, le poêle… ou pas. Et vous, avez-vous rallumé le chauffage ? C’est notre sondage de la semaine.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.79
légère pluie
le 24/09 à 18h00
Vent
0.63 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
77 %

Sondage