Menacé d'expulsion, l'apprenti boulanger guinéen Lamine Diaby reste à Besançon

Publié le 27/07/2021 - 17:53
Mis à jour le 27/07/2021 - 15:08

Lamine Diaby, jeune apprenti d’origine guinéenne à la boulangerie Alexandre Figard à Besançon, va finalement pouvoir poursuivre son parcours professionnel sur le territoire français, a-t-on appris ce mardi 27 juillet.

Alexandre Figard et Lamine Diaby.
 © Corentin Germaneau
Alexandre Figard et Lamine Diaby. © Corentin Germaneau

"Au regard des éléments spécifiques du dossier et après une nouvelle évaluation, l'autorité préfectorale a prononcé un avis favorable à la demande d'un titre de séjour en faveur de Lamine Diaby, une décision positive et volontaire de Monsieur le Préfet", est-il indiqué dans un communiqué de presse. "Nous sommes soulagés", nous confie l'entourage du jeune homme.

Depuis début juillet 2021, Alexandre Figard, se bat pour que la situation de son apprenti, qui avait reçu un avis d'expulsion du territoire français à sa majorité, soit régularisée.

"Il a trouvé sa voie"

"C'est un bon jeune, depuis son entrée en formation il est à l'écoute, il est travailleur, il aime apprendre et il est très rapide à l'exécution, ses collègues le confirment", nous avait décrit Alexandre Figard dans notre article du 16 juillet dernier. "C'est une valeur ajoutée à l'équipe et à l'entreprise, il est doué pour la boulangerie, il est fait pour ça et comme on disait à mon époque lorsque j'étais en formation, - il a trouvé sa voie -".

Suite à l'obtention de son CAP, le patron de Lamine lui a proposé un contrat d'apprentissage d'un an avec mention complémentaire de boulanger spécialisé qui débutera en septembre prochain. "Grâce à ce diplôme, Lamine pourra devenir chef boulanger, c'est-à-dire qu'il pourra gérer la boulangerie et gérer une équipe", expliquait Alexandre Figard. "Déjà aujourd'hui, je laisse Lamine accompagner les apprentis en première année de CAP, il peut transmettre, on forme nos jeunes pour qu'ils transmettent aux suivants".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Boulanger Besançon : grève de la faim

Le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, candidat aux élections législatives dans le Doubs

Depuis plusieurs mois, le nom de Stéphane Ravacley ne circule pas uniquement pour parler de ses élans de solidarité avec l’Ukraine, mais aussi dans le cadre des prochaines élections législatives dans le Doubs. C’est désormais officiel depuis ce samedi 16 avril, le boulanger bisontin est candidat pour siéger à l’assemblée nationale.

Retour sur la grève de la faim de Stéphane Ravacley dans une web série documentaire…

Il y a un an, Corentin Germaneau suivait le quotidien de Stéphane Ravacley, boulanger bisontin en grève de la faim pour soutenir son apprenti guinéen, Laye Traoré, menacé d’expulsion. Cette expérience a amené le jeune homme de 27 ans à réaliser une web série documentaire publiée ce vendredi 14 janvier sur la toile…

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l’expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.

Le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d’une semaine grève de la faim.

Boulanger de Besançon en grève de la faim depuis 9 jours : “Non, je ne suis pas suicidaire, je fais attention”

Après 9 jours de grève de la faim pendant lesquels Stéphane Ravacley s’est nourri exclusivement de bouillons, et 8kg en moins, nous lui avons rendu visite lundi 11 janvier dans son fournil de la rue Rivotte à Besançon pour prendre de ses nouvelles ainsi que celles de Laye Traoréiné, son apprenti guinéen.

Société

Des membres du CESER en visite au laboratoire Femto-ST

Les membres du conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ont visité mardi 9 juillet 2024 le laboratoire Femto-St à Besançon. Ils ont notamment échangé avec le directeur, des chercheurs et un représentant de la délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation.

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

À quoi ressemble la nouvelle base nautique d’Osselle ?

La nouvelle base nautique d'Osselle, renommée Les lacs d'Osselle, entièrement rénovée, a été inaugurée jeudi 18 juillet 2024 en présence notamment d'Anne Olszak, maire d'Osselle-Routelle, d'Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs et Patrick Ayache, vice-président en charge du tourisme de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Des congés menstruels pour "améliorer la qualité de vie au travail"

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

En images : cérémonie, village des armées et défilé du 14 juillet

De nombreux Bisontins et Bisontines se sont donnés rendez-vous ce dimanche 14 juillet 2024 sur le parking Chamars pour assister à la dernière cérémonie de prise d’armes du Général Rondeau et visiter le village des armées. Les spectateurs ont également pu assister au défilé à pied et motorisé des forces armées avec la présence de blindés sur le Boulevard Charles de Gaulle.

La Biscuiterie Billiotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billiotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.38
partiellement nuageux
le 22/07 à 03h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
99 %