Trois hommes mis en examen pour trafic de stupéfiants

Publié le 13/04/2012 - 19:45
Mis à jour le 13/04/2012 - 19:57

Suite à l’interpellation de vingt-sept personnes pour trafic de stupéfiants à Besançon en début de semaine, trois trafiquants de drogue présumés ont été mis en examen ce vendredi à Nancy.

Drogue

Soupçonnés de trafic de stupéfiants en bande organisée et association de malfaiteurs, ils ont été placés en détention provisoire.

 Un quatrième suspect, toujours en garde à vue, doit être mis en examen ce week-end, a indiqué Adrien Baron, le procureur de la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Nancy, en charge de l'affaire.

"C'est un trafic important, avec des suspects en fuite à l'étranger: nous allons délivrer des mandats d'arrêt internationaux", a précisé le procureur.

Le dossier avait été ouvert en juillet 2009 alors que le trafic remonte au début de l'année 2008.Le réseau aurait écoulé plusieurs centaines de kilos de cannabis par an, et de la cocaïne.

"D'importantes sommes d'argent en liquide ainsi que quelques kilos de produits stupéfiants ont été découverts lors des perquisitions. Nous nous intéressons aux filières d'approvisionnement et au blanchiment de l'argent", a ajouté M. Baron en précisant qu'il y aurait prochainement "de nouvelles interpellations".

(Source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.42
couvert
le 26/05 à 21h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
86 %