Un cambrioleur trahi par son slip retrouvé dans une usine désaffectée

Publié le 04/12/2015 - 08:56
Mis à jour le 04/12/2015 - 08:56

Il avait été confondu par son... slip : un voleur de 23 ans a été condamné mardi 1er décembre 2015, en son absence, par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire) à un an de prison ferme pour avoir cambriolé une usine désaffectée de saucissons.

INSOLITE !

PUBLICITÉ

Ce sont des recherches ADN conduites sur le dit sous-vêtement, retrouvé sur les lieux de l’effraction par les enquêteurs, qui ont permis d’accuser cet
homme originaire de Roumanie, déjà connu des services de police, selon une information d’un quotidien régional. 

Le cambrioleur s’était introduit en septembre 2013 dans les locaux de l’ancienne usine Souchon d’Auvergne, située à Saint-Maurice-de-Lignon, pour y dérober des batteries et des fils de cuivre.

Il ne se s’est pas présenté mardi à l’audience, où il devait comparaître libre, et n’a donc pas pu expliquer les raisons de cet oubli pour le moins incongru. Outre sa condamnation à de la prison ferme, un mandat d’arrêt a également été délivré à son encontre.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.17
couvert
le 25/05 à 6h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1016.51 hPa
Humidité
95 %

Sondage