Un habitant de Saint-Vit mis en examen pour le viol d’une adolescente

Publié le 30/07/2012 - 20:29
Mis à jour le 30/07/2012 - 20:29

Un habitant de Saint-Vit a été mis en examen et incarcéré ce lundi pour agression sexuelle et viol aggravé avec arme sur une jeune fille de 16 ans, a-t-on appris auprès du parquet de Besançon.

Le mis en cause, âgé de 41 ans, reconnaît avoir agressé sexuellement de la jeune fille, mais il réfute le viol. Il a expliqué son geste par une importante consommation d’alcool.

Vendredi vers 8 heures 30, l’adolescente se rendait à vélo à son centre équestre lorsqu’elle a été interceptée par un homme d’une quarantaine d’années, sur la vélo-route peu après Saint-Vit.

L’agresseur a brandi un grand couteau de cuisine avec une lame d’une quinzaine de centimètres. Sous la menace, il aurait forcé la jeune fille a se déshabiller avant de lui infliger des attouchements sexuels et de la violer.

La victime a finalement réussi à s’emparer du couteau, que son agresseur a saisi par la lame pour essayer de lui enlever. En s’apercevant qu’il saignait abondamment, il a pris peur et s’est enfui au volant de sa voiture.

L’adolescente a ensuite donnée l’alerte. Les enquêteurs de la gendarmerie ont reperé le véhicule de l’homme grâce à la description faite par la victime et plusieurs témoins. Le quadragénaire a été interpellé dimanche matin à son domicile et placé en garde-à-vue.

L.G.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.39
partiellement nuageux
le 24/05 à 3h00
Vent
0.85 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %