Un moule fabriqué dans le Jura pour piéger les frelons

Publié le 14/04/2024 - 18:00
Mis à jour le 01/05/2024 - 09:23

Non, ce piège ne tuera pas d’abeille ni d’insecte. C’est ce que nous indique la communauté de commune Jura Nord qui explique le projet développé par l’entreprise MDP Team à Dampierre.

 © Jura Nord
© Jura Nord

À Dampierre, l’entreprise MDP Team, spécialisée dans la réalisation de moules techniques en injection plastique, et déjà engagée dans une démarche environnemen tale, est sensible à cette problématique. Apiculteur de loisir, le dirigeant de l’industrie Jean-Marc Bourgon constate les dégâts du prédateur chaque hiver sur les colonies. "L’été dernier, nous avons été envahis. Avec le réchauffement climatique, le phénomène va s’amplifier. L’idée de concevoir un prototype de piège est partie de là". 

L’entreprise s’est d’abord rapprochée des associations locales de défense de l’apiculture (ADA BFC, Syndicat apicole du Doubs et le GDSA 39), afin d’établir un état des lieux, recenser les besoins, et créer un comité de réflexion. Avec l’aide de ces organismes, un premier piège a été conçu en un temps record (5000 pièces), designé par Hervé Talussot, directeur technique chez MDP Team. 

"Sélectif, recyclable et 100 % local, il permet de ne retenir que les « fondatrices » au sortir de l’hiver, permettant aux autres insectes de ressortir", nous précise-t-on.

Par l’intermédiaire du GDSA, un partenariat a été conclu avec la boutique « Une saison aux abeilles » en Haute-Saône (Neuvelle-lès-la-Charité) pour la distribution des pièges au grand public (vente en ligne ou sur place)."Un second piège, plus élaboré, plus grand et plus efficace sera prêt début juin, poursuit le dirigeant. Il permettra de piéger les fondatrices au printemps, mais aussi les ouvrières en été et jusqu’aux premières gelées, à un tarif très compétitif, deux fois moins cher que dans le commerce. C’est une année test. Il y a une vraie adhésion des associations locales qui nous accompagnent pour améliorer ces pièges". 

 À terme, l’objectif sera aussi de toucher les collectivités.

(Communiqué)

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.08
légère pluie
le 27/05 à 21h00
Vent
0.52 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
82 %