Un plombier du Doubs remporte un trophée national pour sa salle de bain accessible aux PMR

Publié le 17/10/2022 - 12:03
Mis à jour le 20/10/2022 - 11:47

Norbert Devillers de Tarcenay-Foucherans, dans le Doubs a remporté le prix national des "Salles de bains pour personnes à mobilité réduite" au concours Les Trophées de l’Installateur 2022 qui s'est tenu début octobre lors du Mondial du Bâtiment.

Il s'agit d'une reconnaissance saluée par les plus hautes instances de la profession. Ce prix, qui fêtait cette année ses 20 ans, récompense des professionnels du chauffage et de la salle de bains (les plombiers-chauffagistes) qui excellent dans leur métier.

Tous les deux ans depuis 2002, les Trophées de l’Installateur récompensent au plan national des hommes et des femmes qui exercent avec talent, maîtrise et passion, le métier d’installateur en chauffage et sanitaire : le "plombier-chauffagiste". A l’heure où les métiers du bâtiment peinent tant à attirer des vocations, ce concours visa à récompenser des professionnels qui se démarquent par la qualité de leur travail et renvoient une image positive et valorisante du métier.

Pour les compétiteurs – ils étaient plus de 400 inscrits de la France entière cette année -, il s’agit de présenter le métier sous sa meilleure facette au travers de beaux chantiers faisant la démonstration de leur maîtrise technique, ou d’initiatives originales.

Une rénovation adaptée

Norbert Devillers a vu son savoir-faire consacré en remportant le premier prix dans la catégorie "Salles de bains accessibles pour personnes à mobilité réduite". Une discipline très spécifique dans laquelle il a fait le choix de se spécialiser. Pour participer au concours, Norbert Devillers a présenté un chantier de rénovation d’une salle de bains des années 70 et son adaptation afin de favoriser le maintien à domicile de ses occupants. Il ne s’agissait pas de seulement remplacer la baignoire par une douche de plain-pied, mais bien de transformer l’espace pour en faciliter l’accès. L’entreprise, qui dispose de toutes les compétences en interne, a également veillé à rendre cette salle de bains esthétique et conviviale, en évitant l’écueil du "blanc hôpital". 

Le jury a été séduit par le niveau de maîtrise démontré par l’entreprise Devillers Norbert dans la conception, mais aussi dans la réalisation de cette installation "exécutée dans le plus grand respect des règles de l’art".

Norbert Devillers © SARL Norbert Devillers/Facebook

Une compétition relevée

Les 11èmes Trophées de l’Installateur ont été décernés à l’occasion du Mondial du Bâtiment. Organisés par le journal l’Installateur, en partenariat avec les organisations professionnelles du bâtiment, ces trophées valorisent le savoir-faire des professionnels du confort de l’habitat – les "plombiers-chauffagistes".

Les Trophées ont été lancés pour la première fois en 2002 sur une idée très simple : récompenser des hommes, mais aussi des femmes, qui exercent leur métier avec beaucoup d’engagement, et souvent avec passion. Ce sont leurs compétences techniques et professionnelles qui sont couronnées, ainsi que les efforts qu’ils déploient pour transmettre une image «positive» et valorisante du métier de plombier-chauffagiste à l’heure où l’artisanat du bâtiment à tant de mal à attirer des talents. Pour le jury, une seule quête : celle de l’excellence.

Le jury est composé de professionnels experts issus des Compagnons du Devoir, d’instances professionnelles (CAPEB, FFB), de centres techniques et de formation (COSTIC), de bureaux d’études techniques et des représentants des industries du chauffage (Uniclima) et de la salle de bains (AFISB).

Les candidats pouvaient concourir dans les catégories suivantes :

Chauffage - le candidat devait présenter un chantier (neuf ou rénovation) au travers duquel il a fait la démonstration de son professionnalisme. Le jury ne cherche pas spécialement un chantier hors du commun, mais un chantier du quotidien, bien pensé, bien réalisé, aux finitions impeccables, avec un client bien conseillé, et des économies d’énergie à la clé lorsqu’il s’agit d’une rénovation. Bref du travail de pro !

Le pro de la salle de bain - même philosophie : le candidat devait faire la démonstration de son savoir-faire au travers d’une belle réalisation. Conseiller son client, l’orienter dans ses choix, traduire ses souhaits, endosser le rôle de chef d’orchestre capable de piloter les différents intervenants (carreleur, peintre, etc.), tenir ses délais, rendre une copie impeccable, bref tous les ingrédients d’une opération réussie et d’un client satisfait. 

Salles de bains pour personnes à mobilité réduite - cette catégorie vise à encourager les artisans à se saisir de l’enjeu de l’accessibilité dans les logements, dans l’optique de faciliter le maintien à domicile. Des artisans se sont engagés dans cette voie, se sont formés et sont tout à fait aptes à répondre à cette attente très spécifique. C’est cette démarche exemplaire que veulent récompenser les Trophées de l’Installateur au travers de ce prix.

Le prix du marketing et de la dynamique commerciale - dans cette catégorie, on ne parle pas de chantier ou de réalisation exemplaire, mais plutôt d’une initiative originale de développement d’entreprise. Un nouveau service apporté aux clients, une stratégie de diversification, une démarche de fidélisation… Les initiatives fourmillent !

Le métier au féminin - parce que le métier de plombier-chauffagiste n’est pas seulement un métier d’homme, parce que nombre de femmes, épouses, conjointes, secrétaires, sont des piliers essentiels de l’entreprise, souvent dans l’ombre, nous avons souhaité les placer sous les feux des projecteurs. Le prix "le métier au féminin" récompense des femmes "dans un métier d’homme", qu’elles soient à la technique, à l’administratif, ou chef d’entreprise. 

Les Trophées de l’Installateur comptent également un prix "invité" : Le "prix spécial GRDF" qui récompense une installation exemplaire de chauffage réalisée au gaz naturel.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Nouvelle action coup de poing des éleveurs laitiers haut-saônois contre Lactalis

Une action d’interception d’un camion de lait Lactalis a eu lieu mardi soir en Haute-Saône près de Vesoul. Les éleveurs s’estimant "floué" par la société, demandent "une rémunération décente des producteurs". Le lait du camion devant initialement servir à la fabrication de fromage a été repris et sera utiliser pour l’alimentation des veaux. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.81
peu nuageux
le 28/02 à 9h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
89 %