Un samedi "rouge" sur les routes pour le deuxième chassé-croisé des vacances

Publié le 04/08/2022 - 11:37
Mis à jour le 06/08/2022 - 15:52

La circulation était difficile samedi sur les grands axes du pays pour ce deuxième chassé-croisé de l'été, avec un pic de plus de 1.000 km de bouchons cumulés à midi, une journée classée rouge pour les départs au niveau national et noire dans un large quart sud-est.

 ©
©

La circulation sera plus fluide dimanche, avec une journée classée verte au niveau national mais orange en région Auvergne-Rhône-Alpes et dans l'arc méditerranéen.

"La situation est conforme aux prévisions", a indiqué dans un communiqué Bison Fûté, qui relevait un pic de bouchons de 1.082,5 km à 12H15. Les difficultés devaient rester très élevées jusqu'à 20H00.

Qualifié d'"exceptionnel" par l'organisme interministériel sans toutefois battre le record de 1.086,5 km il y a un an, le niveau de bouchon se concentrait notamment à l'ouest du pays sur l'A10 et en Auvergne-Rhône-Alpes sur l'A7. Les autoroutes ont enregistré respectivement 157,9 km et 181,3 km de perturbations au plus fort de la matinée.

Ainsi, en fin de matinée, de Saint-Arnoult-en Yvelines à Poitiers, sur l'A10, il fallait compter plus d'une heure de plus de trajet sur les 02H30 usuels et 02H45 supplémentaires contre 02H00 habituellement pour joindre Bordeaux depuis la capitale poitevine, selon Vinci qui gère l'autoroute.

Sur l'A63, 02H45 au lieu de 01H55 étaient nécessaires en direction de la frontière espagnole depuis Bordeaux, avec un temps presque équivalent dans le sens des retours pour lesquels la journée a été classée rouge sur le territoire.

Dans le même temps, en Rhône-Alpes-Auvergne, Vinci indiquait aussi que sur l'autoroute du Soleil, les usagers de la route devaient quant à eux rouler 04H15 au lieu d'01H35 normalement pour joindre Orange depuis le sud de Lyon. Dans le sens inverse, ils devaient rajouter 01H20.

Sur l'arc méditerranéen, les difficultés se concentraient principalement sur l'A9 avec un temps de trajet de 02H55 au lieu d'01H40 pour se rendre à Narbonne.

  • Samedi dernier, un pic de plus de 860 km de bouchons cumulés avait été enregistré.

Dimanche 7 et lundi 8 août, la circulation sera fluide sur le territoire (journées vertes), hormis la vallée du Rhône et le long de la Méditerranée (orange) où des difficultés de déplacement seront à prévoir, tout au long de la journée dans les deux sens.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Neutralisations de voies et fermetures de nuit, les Mercureaux bientôt impactés par des travaux…

Du lundi 15 avril au vendredi 14 juin 2024, la Direction interdépartementale des Routes Est (DIR Est), pour le compte de l’État, va procéder au remplacement des caméras DAI (détection automatique d’incident) qui équipent les tunnels de la RN57-Voie des Mercureaux à hauteur de Besançon (25). Ces travaux entraîneront des neutralisations de voies et des fermetures de la voie des Mercureaux dans un ou deux sens de circulation selon les phases de travaux.

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Cluse-et-Mijoux : la route dans le sens France-Suisse sera fermée pendant plus de trois mois

Coût total : 3,8 M€ HT • Des travaux seront entrepris à partir du 13 mai 2024 afin de rénover le réseau d'eau potable. Ces derniers engageront donc la neutralisation d’une voie dans le sens France-Suisse au niveau de la Cluse-et-Mijoux… (et les deux voies du 24 juin au 14 juillet). Pour rappel, une pétition avait été lancée afin de demander notamment à ce que les travaux soient effectués de nuit. Une solution "impossible sur la partie terrassement", nous précise-t-on.

Mobilité à Besançon : “il faut accepter de réduire les performances de la voiture en ville”

En préambule de la conférence "Comment mieux se déplacer demain ? Quelle mobilité dans le Grand Besançon ? "qu’il a présenté mardi 2 avril 2024 à 18h30 au laboratoire Théma de Besançon, Frédéric Héran, économiste des transports et urbanistes à l’université de Lille, a accepté de revenir sur quelques-uns des enjeux de la mobilité en ville lors d’une conférence de presse ce mardi dans les locaux d’Hôphophop. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.44
nuageux
le 19/04 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
94 %