Un tiers des produits ménagers "potentiellement nocifs" selon 60 Millions de consommateurs

Publié le 09/12/2021 - 09:00
Mis à jour le 10/12/2021 - 10:54

Derrière les listes de produits aux noms souvent imprononçables, un tiers des produits ménagers contient une quantité importante de substances « potentiellement nocives », assure le magazine 60 Millions de consommateurs dans un hors-série publié jeudi.

pxhere © CCO ©
pxhere © CCO ©

Le magazine édité par l'Institut national de la consommation (INC) a étudié la composition de 119 produits nettoyants de 52 marques achetés en avril et en juillet 2021, en se basant sur les étiquettes, les listes d'ingrédients publiés par les industriels sur leur site et des fiches de données de sécurité, qui indiquent la concentration des substances.

Il a ensuite attribué à chacun un "Ménag'Score" pour les évaluer sur une échelle de A à E, de "produits à utiliser sans réserve" à "produits fortement déconseillés, trop de substances problématiques".

Au total, 39 références sont déconseillées car notées D ou E. Elles contiennent une quantité importante de substances irritantes ou allergisantes, comme certains parfums, ainsi que des substances "très nocives pour la santé ou pour l'environnement", dont certaines sont soupçonnées d'être cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction ou d'être des perturbateurs endocriniens.

"Ces produits ne vont pas forcément poser de problème à tous, les personnes allergiques par exemple vont y être plus sensibles", indique à l'AFP Sophie Coisne, rédactrice en chef de ce magazine hors-série. "Mais les fabricants ont encore des efforts à fournir", précise-t-elle.

60 Millions de consommateurs invite surtout à se méfier des lingettes désinfectantes pour WC et multisurfaces car 75% sont notées D ou E. Même chose pour les sprays désinfectants et les désodorisants, dont la moitié environ sont déconseillés par le magazine.

"Il faut vraiment regarder la composition et ne pas se fier aux indications sur les paquets du type +élimine 99% des bactéries+ ou +produit naturel+", estime Sophie Coisne.

Le "Ménag'Score" a été mis au point par des experts de l'INC en 2019 sur le modèle du "Nutri-Score" dans l'alimentation afin d'évaluer le risque chimique des produits d'entretien pour l'environnement et pour la santé. Il donne plus de poids dans son calcul "aux composants les plus préoccupants pour la santé humaine et aux ingrédients les plus concentrés", précise 60 Millions de consommateurs sur son site.

L'institut avait lancé en août 2019 une pétition pour demander l'apposition de cet étiquetage sur les produits ménagers, qui a récolté plus de 38.000 signatures. De son côté, le gouvernement a annoncé en mai dernier qu'il comptait lancer courant 2022 un "Toxi-score" sur les produits ménagers afin d'évaluer leur nocivité.

(AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.23
légère pluie
le 21/07 à 21h00
Vent
1.38 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
83 %