Casemate découverte sous la Citadelle : "Elle n'a pas encore livré tous ses secrets"

Publié le 26/03/2021 - 15:40
Mis à jour le 27/03/2021 - 09:05

VIDEO • Tout à fait par hasard, la semaine dernière, des archéologues de la ville de Besançon ont découvert un espace totalement enterré et quasi inconnu sous la Citadelle de Besançon qui aurait servi à faire reculer l’ennemi au XIXe siècle…

C'est une équipe du service technique de la Citadelle qui est à l'origine de cette trouvaille en soulevant une plaque d'égout. Dessous, un trou "très profond" récupérait les eaux pluviales, mais curieusement, ce trou s'élargissait au fil du temps. En observant ce phénomène, le service d'archéologie de la Ville de Besançon a été contacté pour tenter d'en savoir plus.

Une vue de la casemate sous la Citadelle. © Ville de Besançon, service commun d’archéologie

Une casemate

Les archéologues ont alors envoyé une caméra à 360° dans ce trou qui a permis de découvrir une pièce totalement enterrée.

"C'est un espace souterrain destiné à défendre une partie du front de secours de la Citadelle, et plus particulièrement un fossé qui n'existe plus aujourd'hui, ce qui est parfaitement cohérent avec la fonction militaire et défensive de la Citadelle", nous explique Marie-Laure Bassi, directrice du Patrimoine historique de la Ville de Besançon, "il servait à tirer sur l'ennemi, c'est ce qu'on appelle une casemate dans le jargon militaire." 

Créée au XIXe siècle, cette pièce a été condamnée "sans doute" au XXe siècle, selon les informations de la directrice du Patrimoine historique de la Ville. "Ce n'est pas si vieux que ça, mais on en avait perdu le souvenir. Il y a très peu de documents où cette pièce figure, mais on a trouvé des plus anciens sur lesquels elle était représentée, il faut savoir qu'il n'y a même plus d'accès à cet espace", précise-t-elle.

Une vue de la casemate sous la Citadelle. © Ville de Besançon, service commun d’archéologie

"Elle n'a pas encore livré tous ses secrets"

Un sapeur-pompier a réussi à passer dans le trou pour explorer et filmer l'espace. "Elle n'a pas encore livré tous ses secrets, il faudrait aller voir à l'intérieur pour en sortir des informations et surtout, il faut trouver un accès !" explique Marie-Laure Bassi. En effet, cet espace est situé entre l'entrée de la Petite ferme et les perroquets…

Vers un nouvel espace touristique ?

"C'est une possibilité si la Citadelle le souhaite et si c'est possible techniquement, on pourrait rouvrir les anciens accès, mais avant tout, il y a des études historiques plus précises à faire et sur le bâtiment, parce qu'on est en plein milieu du zoo là…"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.76
légère pluie
le 22/06 à 15h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
68 %