Alerte Témoin

Une sécheresse précoce en Franche-Comté ?

Publié le 17/04/2020 - 14:30
Mis à jour le 17/04/2020 - 15:00

Peu de pluies et remarquable ensoleillement : en ce mois d'avril 2020, les sols sont "exceptionnellement secs" en Franche-Comté. Une (nouvelle) sécheresse à prévoir pour l'été 2020 ? Dans le Haut-Doubs, la Ville de Pontarlier appelle d'ores-et-déjà ses habitants à faire attention à ne pas gaspiller l''eau... 

Depuis le début du confinement, à la mi-mars, la pluie s'est faite très rare et à l'inverse, le soleil a brillé autant qu'il le pouvait. Résultat : en Franche-Comté, "l'humidité des sols est passée d'un niveau record haut à un record bas entre début mars et mi-avril " assure-t-on à Météo Villes.

En effet, selon le site, l'indice d'humidité des sols n'a fait que baisser à partir du 14 mars dernier, pour atteindre un niveau "exceptionnellement bas en Franche-Comté" à la mi-avril.

Et ce, alors même que les sols étaient "exceptionnellement humides" au début du mois de mars !

"La situation est déjà préoccupante sur certaines zones de distribution du Haut-Doubs et pourraient impacter Pontarlier si les précipitations ne viennent pas améliorer le contexte actuel" indique la Ville de Pontarlier. "Bien que le département du Doubs ne préconise pas de restrictions sur l'usage de l'eau, en cette période de confinement à domicile, il est demandé à tous d'être vigilant et de limiter les gaspillages d'eau à titre personnel et professionnel".

Peu de pluie et beaucoup de soleil

La faute a de l'absence de pluie - il n'a quasiment pas plu ces dernières semaines dans la Région - additionnée à des taux d'ensoleillement record :  à Luxeuil par exemple, le soleil a brillé 267 heures en l'espace de 25 jours, alors que la normale y est de 241h au cours des 31 jours du mois de juillet !

La tendance se remarque à peu près dans toute la France, mais le Nord-Est est particulièrement touché.

Rapport à la normale de l'ensoleillement en France du 1er mars au 14 avril 2020 ©météo France

Pas de pluie en vue en Franche-Comté

Et devrait le rester, car la situation ne tend pas à s'améliorer pour les Francs-Comtois : si des pluies sont bien prévues en France, elles devraient simplement éviter nos régions et le soleil continuera de briller...

(On peut l'observer ci-dessous : en bleu et blanc, là où la pluie sera la plus absente). 

Modélisation des quantités de pluie attendues jusqu'au mercredi 22 avril 2020 - modèle CEP via meteorologix.com

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".

EELV Bourgogne Franche-Comté réclame l’arrêt des subventions à l’aéroport de Dole-Tavaux

Europe-écologie les Verts Bourgogne Franche-Comté estime que la crise sanitaire du Coronavirus "oblige à repenser l’avenir" et demande l’arrêt de toutes les subventions "à la gabegie financière, écologique et sociale de l’aéroport de Dole-Tavaux." Le parti pense qu'il serait "plus opportun de réaffecter ces subventions à l’amélioration des lignes ferroviaires..."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.52
ciel dégagé
le 31/05 à 3h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
49 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune