Valorisation salariale des enseignants : "pur opportunisme" selon Annie Genevard

Publié le 01/06/2016 - 15:15
Mis à jour le 01/06/2016 - 15:44

La ministre de l’éducation nationale a annoncé une revalorisation salariale pour les enseignants. Un milliard d’euros serviront à augmenter la somme inscrite sur les fiches de paies des professeurs. Pour Annie Genevard, la députée-maire LR  de Morteau,  cette décision de Najat Vallaud-Belkacem est "opportuniste" à quelques mois des élections présidentielles.

portrait_annie_3.jpg
Annie Genevard est députée du Doubs © dr
PUBLICITÉ

La déléguée générale en charge de l’éduction au sein du groupe Les Républicains et députée du Doubs, Annie Genevard, a publié ce mardi 31 mai 2016 un communiqué dans lequel elle dénonce cette mesure du gouvernement. Selon l’élue locale, la ministre de l’éducation ne prend pas en compte le coût budgétaire d’un milliard d’euros en 2020.  « Je décide et à charge pour mes successeurs d’en trouver le financement  » c’est ainsi qu’Annie Genevard résume que la décision de Najat Vallaud Belkacem.

Malgré tout, l’élue de Morteau insiste sur l’importance de valoriser « financièrement » le travail des « professeurs, notamment ceux qui enseignent dans des zones difficiles, pour la porter au niveau des pays de l’OCDE« . Cependant, Annie Genevard s’interroge sur les intentions de la ministre qui agit, selon elle, « par pur opportunisme politique à quelques mois de l’élection présidentielle pour regagner un électorat qui a tourné le dos à François Hollande ». Dans ce communiqué la députée Les Républicains remet en cause cette décision alors qu’une des premières du mandat du président  a « consisté en la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires mise en place par la droite et qui avait permis une substantielle revalorisation du salaire des professeurs et une présence accrue auprès des élèves ».

Enfin, pour conclure Annie Genevard parle d’ « une vague annonce de mise en place d’une gestion des ressources humaines ne suffit pas à convaincre de la volonté de la ministre de changer un système hyper-centralisé auquel davantage d’autonomie, de liberté et de responsabilité, apporterait une reconnaissance accrue du rôle des enseignants« .

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Accompagné du sénateur LR Jacques Grosperrin qui avait porté la liste en UMP UDI Modem en 2014, le conseiller municipal d'opposition Ludovic Fagaut, 41 ans, a (enfin) annoncé samedi matin au cœur du marché couvert du centre-ville sa candidature pour porter la liste "Besançon, maintenant" lors des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Le candidat "Les Républicains" déclare vouloir donner "une nouvelle dynamique et un nouveau souffle" et appelle à une "communauté de projet"à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.59
ciel dégagé
le 14/10 à 9h00
Vent
0.67 m/s
Pression
1013.52 hPa
Humidité
67 %

Sondage