Vers une hausse des tarifs Ginko au 1er janvier 2015

Publié le 15/12/2014 - 17:10
Mis à jour le 16/12/2014 - 08:43

Après la décision du conseil municipal de Besançon de relever le tarif de l'heure de stationnement d'1,20€ à 1,40€, les élus du Grand Besançon sont à leur tour appelés ce jeudi 18 décembre 2014 à voter une hausse des titres de transport Ginko. Le ticket devrait donc passer d'1,30 à 1,40 €. Le ticket journée  de 4 € à 4,20 €. Un étudiant devrait débourser 8 euros de plus à l'année pour son abonnement campus à l'année. 

dsc_9575.jpg
©damien & alexane
PUBLICITÉ

Pourquoi cette augmentation ? –

Dans son rapport remis aux élus, la communauté d’agglomération du Grand Besançon explique que cette augmentation est due à la hausse de la TVA , depuis le 1er janvier 2014, de 7 à 10% sur les transports de voyageurs et de 19,6 à 20 % du taux général. La question est de savoir pourquoi le Grand Besançon n’a pas répercuté cette hausse plus tôt d’autant qu’il n’a jamais été question de relever les tarifs Ginko lors de l’entrée en service du tramway. 

La contribution forfaitaire du Grand Besançon révisée… 

Les élus sont appelés à voter l’avenant n°6 au contrat de délégation de service public (DSP) auprès de Besançon Mobilités (groupe Transdev) pour voter l’augmentation des taris au 1er janvier 2015, mais aussi et surtout pour réviser la contribution forfaitaire que le Grand Besançon verse au délégataire, en tenant compte de la fin de l’exonération de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétique pour le gaz naturel. 

Pour compenser la perte de cette recette, la contribution financière du Grand Besançon, qui  compense la différence entre les dépenses et les recettes, va passer de 19,78 M€ initialement prévu pour 2014 à 20,12 M€ ; soit un effort supplémentaire pour la collectivité de 335.000 euros. 

et pour 2015 ? 

En espèrant une hausse du nombre de voyageurs sur le réseau Ginko et donc d’une hausse des recettes de près de 1,5 million d’euros, la contribution forfaitaire du Grand Besançon est estimé à 18,69 millions l’an prochain.

La hausse des tarifs au 1er janvier devrait en outre venir augmenter les recettes de « Besançon Mobilités » de près de 391.000 € et, par ricochet, faire baisser la facture de la contribution versée par le Grand Besançon qui s’établirait donc à 18,3 M€ en 2015… si tout va bien. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.42
nuageux
le 17/09 à 9h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1019.71 hPa
Humidité
60 %

Sondage