Yan Pei-Ming face à Courbet, au Musée d’Ornans

Publié le 03/06/2019 - 06:58
Mis à jour le 09/07/2019 - 10:44

publi-info • Tout au long de l’été, au musée d’Ornans, des œuvres de Courbet, issues de collections du monde entier, dialoguent avec une quinzaine des œuvres de Yan Pei-Ming. Le peintre d’origine chinoise présente aussi quatre toiles dans l’atelier du maître du réalisme.

PUBLICITÉ

« Se confronter à l’œuvre deCourbet », tel était le désir de Yan Pei-Ming depuis longtemps et tels sont ses propres termes. « Courbet a révolutionné la peinture. Toute son œuvre m’interpelle. C’est pourquoi je souhaite m’y confronter. La peinture, c’est assez magique, mais c’est aussi une lutte entre la vie et la mort », souligne-t-il.

Peintre d’origine chinoise, diplômé de l’école supérieure des Beaux-Arts de Dijon, ancien pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, Yan Pei-Ming est connu pour ses portraits de personnalités, tels Mao, Bruce Lee, Obama… Il renouvelle le genre avec de grands formats, toujours à l’huile et à la brosse, le plus souvent en bichromie…

Premier artiste en résidence

Lorsque Frédérique Thomas-Maurin, conservateur en chef du pôle muséal Courbet, l’a sollicité pour le Bicentenaire de la naissance de l’enfant du pays, il n’a pas hésité. D’autant que la proposition était assortie d’une invitation à s’installer dans le dernier atelier du maître du réalisme. Cette propriété du Département du Doubs est appelée à devenir une résidence d’artistes. C’est entre ces murs dégradés par le temps, où subsistent des paysages peints par Courbet, que Yan Pei-Ming a réalisé quatre toiles monumentales : un paysage, un immense bestiaire intitulé À l’Est d’Eden, un portrait de Courbet à 58 ans, et son autoportrait au même âge.

Un dialogue au sommet de l’art

Yan Pei-ming a choisi une vingtaine de tableaux emblématiques de Courbet pour dialoguer avec une quinzaine de ses œuvres. Toute la famille Courbet est rassemblée, tout comme la famille Yan. Des liens apparaissent entre les deux artistes. Ils ont en commun une gestuelle et une énergie puissantes, un attrait pour les grands formats.

Pour faire place à cet évènement exceptionnel, l’essentiel de la collection permanente du musée a été décroché. Une nouvelle présentation sera déployée après des travaux de rafraichissement.

Infos +

À l’automne, Yan Pei-Ming et Courbet, par œuvres interposées, se retrouveront à Paris.

Yan Pei-Ming face à Courbet, exposition labellisée d’intérêt national par le ministère de la Culture, du 11 juin au 30 septembre au musée Courbet à Ornans.

Infos pratiques

Le musée est ouvert au public tous les jours sauf le mardi (ouverture exceptionnelle le mardi 11 juin) :

  • d’avril à juin : de 10h à 12h et de 14h à 18h
  • de juillet à septembre: de 10h à 18h.
  • d’octobre à mars : de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.23
couvert
le 20/07 à 9h00
Vent
6.67 m/s
Pression
1014.43 hPa
Humidité
50 %

Sondage