APRR : grève des patrouilleurs

Publié le 11/07/2013 - 13:04
Mis à jour le 11/07/2013 - 13:04

Un nouveau préavis de grève débute ce jeudi 11 juillet 2013 à 20h. Le syndicat Sud autoroutes dénonce la suppression d’un patrouilleur sur deux dans toute la région Rhin d’APRR.

La grève débutée le 5 juillet dernier aux Autoroutes Paris Rhin Rhône se poursuit sur fond de revendications liées aux effectifs dans la région Rhin. En cause : la suppression d’un patrouilleur sur deux. "La direction modifie l’organisation et le temps de travail des personnels et veut supprimer, certes sans aucun licenciement, un poste de patrouilleur sur deux" explique Christian Peletier, délégué syndical d’établissement Sud Autoroutes à Ecole Valentin. "Elle estime qu’avec la présence de caméras le long de l’autoroute il n’est plus nécessaire d’avoir autant de patrouilleurs en permanence sur le réseau" ajoute M. Peletier.

Moins de patrouilleurs, davantage de caméras

"Avec cette réorganisation, les délais d’intervention vont s’allonger. Exemple, un patrouilleur appelé à intervenir sur un accident, arrive aujourd’hui dans les 20 minutes suivant l’événement. Demain il arrivera dans les 28 minutes en journée. Et dans les 45 minutes de nuit" précise encore M. Peletier. Aucune conséquence n’est enregistrée pour les usagers en cette période de départs en vacances, car le service est assuré par des personnels réquisitionnés. Un nouveau préavis de grève débute à 20h ce jeudi 11 juillet 2013 et concerne l’ensemble du personnel et des activités d’APRR : sécurité, viabilité et péages, jusqu’au 14 juillet à 5h.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Banque alimentaire : 60 tonnes déjà collectés ! Et ça continue jusqu'à demain

collecte nationale • Depuis vendredi, les gilets orange de la Banque alimentaire accueillent le grand public à l’entrée de 180 magasins du Doubs, de la Haute Saône et du Territoire de Belfort et collectent des produits alimentaires et des produits d’hygiène de première nécessité. 60 tonnes  de produits ont déja été collectés pour la seule journée de vendredi

« La forêt est notre avenir » : les employés de l’ONF réclament des bras et une vision

"La forêt peut nous sauver si on la préserve": des centaines d'employés de l'Office national des forêts (ONF) ont manifesté jeudi pour demander la "renégociation du contrat avec l'État" qui prévoit 500 suppressions de postes, et une vision d'avenir pour affronter le changement climatique.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.18
légère pluie
le 02/12 à 6h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
99 %

Sondage