Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Cinéma Beaux-Arts : tout pour l'argent, rien pour les gens

© DP - cliquez sur l'image pour agrandir

Publicité

Samedi 2 février, Alice, 88 ans, et ses enfants arrivent à 19 h 40 au cinéma Beaux-Arts pour voir « Survivre avec les loups », à la séance de 19 h 50. La foule est dense pour voir « Astérix » à 20 h 15. La file n’avance pas. Il n’y a que trois caisses, où sont aussi vendus, maintenant, pop-corn et bonbons. A 19 h 50, ils demandent au patron de faire passer devant ceux dont le film va commencer, comme cela se fait dans les autres cinémas. Méprisant, il rétorque que, ici, il y a huit salles, et que si c’est mieux ailleurs, ils n’ont qu’à y aller. A 20 h 10, le film est commencé, ils n’ont pas eu leurs billets à temps. Alice a attendu une demi-heure, debout, appuyée contre un mur. Ses enfants, rembarrés vertement, se sentent humiliés. Ils n’iront plus au cinéma Beaux-Arts, où l’important, c’est Astérix, le pop-corn et l’argent. Ils filent au Victor Hugo, voir le dernier Kusturica. Comme le film vient de commencer, on leur vend immédiatement les billets. Et le projectionniste, voyant qu’Alice n’a plus 20 ans, l’accompagne dans la salle pour éclairer ses pas. Un autre monde !

 

La rédaction a contacté le directeur du cinéma Marché Beaux Arts afin qu’il puisse donner sa version des faits.  Voici sa réponse :

« 2 810 spectateurs samedi dont bien sûr quelques mécontents mais très peu car notre nouvelle disposition du hall commence à bien fonctionner d\'autant que samedi était le 2ème jour d\'activité de la borne interactive qui offre un 4ème point d\'achat des billets à notre clientèle. J\'étais d\'ailleurs lors de l\'incident que relate votre internaute en train d\'initier les clients au fonctionnement de cette borne.

Cette personne s\'est montrée immédiatement très désagréable en me demandant de faire passer en priorité les spectateurs qui allaient voir "Survivre avec les loups". J\'ai essayé de lui faire comprendre que c\'était impossible vu la foule qui remplissait le hall et qu\'il aurait fallu agir de même avec les spectateurs qui allaient voir d\'autres films qui commençaient à la même heure; car ce soir là il n\'y avait pas qu\'Astérix... et Survivre... à l\'affiche (nous avons effectivement 8 salles dont 2 étaient consacrées à Astérix et nous faisons "complet" ce soir là pour Sweeney Todd et Into the wild).

Je ne souhaite pas commenter beaucoup plus cet incident; juste une remarque: Alice étant âgée de 88 ans, il ne me semble vraiment pas raisonnable d\'arriver à 19h40 pour un fillm à 19h50 le 1er samedi d\'exploitation d\'Astérix...

Je suis heureux que cette personne soit finalement allée voir un film au Plazza Victo Hugo dont j\'étais le directeur jusqu\'à lundi dernier et depuis 12 ans! »

B. Poly

admin

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon